Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

() - La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22 septembre 2017, à la Chambre de commerce, a durci son mouvement face à ce que ses membres considèrent comme un «mépris» de leurs revendications de la part du gouvernement.

«Nous n’avons pas un écho favorable du gouvernement (…) ; nous remarquons que les attentes que nous recevons de la base sont beaucoup plus importantes qu’elles ne l’étaient lorsque nous sommes entrés en grève.», explique Yves Boulingui, président de la fédération.

Face à cela, les syndicats réunis autour de cette centrale ont augmenté les enchères en exigeant du gouvernement,  le paiement de la moitié des 36 milliards de Fcfa qu’ils réclament au titre des primes, soit 18 milliards de Fcfa, pour une éventuelle reprise du travail.

Lors des négociations avec le gouvernement, indiquent les grévistes, il avait été arrêté le paiement d’une prime et de deux bonus pour calmer le mouvement.

La grève des régies financières qui dure depuis un mois et demi, a déjà occasionné près de 380 milliards de Fcfa de pertes à l’économie et dans les caisses de l’Etat. Avec le durcissement du ton des syndicats, l’on devrait s’attendre à une atteinte modérée des objectifs de collecte des recettes budgétaires pour ce dernier trimestre.  

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 14 décembre 2017
Economie
le-gabon-réalise-131-pour-son-emprunt-obligataire

Le Gabon réalise 131% pour son emprunt obligataire

Les investisseurs des pays tels le Togo, le Cameroun ou encore le Gabon, sont les principaux créanciers de l’Etat gabonais dans l’opération de mobilisation des ressources engagées dans l’espace sous-régional,...
Le 14 décembre 2017
Santé
le-gouvernement-suspend-la-commercialisation-et-l’exportation-des-produits-de-nutrition-infantile-de-marque-picot

Le gouvernement suspend la commercialisation et l’exportation des produits de nutrition infantile de marque PICOT

Suite au risque de contamination par des salmonelles, avéré par les produits de nutrition infantile, de marque PICOT, le ministre de l’Economie de la Prospective et de la Programmation du...
Le 14 décembre 2017
Gouvernance
jean-fidèle-otandault-soumet-les-projets-de-loi-de-finances-2018-et-de-règlement-pour-la-gestion-2016-à-l’appréciation-des-sénateurs

Jean-Fidèle Otandault soumet les projets de Loi de finances 2018 et de règlement pour la gestion 2016, à l’appréciation des sénateurs

Conformément au circuit budgétaire en vigueur au Gabon, les projets de Loi de Finances 2018 et de Règlement pour la gestion 2016, ont été présentés au Sénat, par le ministre...
Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...