Gabon / Chine : les journalistes édifiés sur l’initiative de « la Ceinture et la Route »

L’ambassadeur de Chine près le Gabon, HU Changchu remettant un présent au Directeur de publication du quotidien L’Union, Lin-Joël Ndembet. L’ambassadeur de Chine près le Gabon, HU Changchu remettant un présent au Directeur de publication du quotidien L’Union, Lin-Joël Ndembet.

() - A l’intention des Medias et journalistes du Gabon, le forum national sur l’initiative de la ceinture et la Route a permis aux professionnels de s’imprégner du modèle de développement de l’Empire du milieu. A cet effet, une plateforme de Médias et journalistes a vu le jour.

Organisé par China Africa Media avec le concours de l’ambassade de Chine près le Gabon, le premier forum national des Medias et journalistes sur l’initiative de « la Ceinture et la Route », s’est tenu ce 28 janvier 2019 à Libreville, en présence de l’Ambassadeur de Chine près le Gabon, HU Changchu, le doyen de l’institut Confucius de Libreville, Wu Chunfeng et de directeur de publication du quotidien L’Union, Lin-Joël Ndembet.

A travers cette initiative lancée le 7 septembre 2013, par le président chinois XI Jinping, la Chine ambitionne de parvenir à un développement commun à l'échelle mondiale.

Selon l’ambassadeur de Chine près le Gabon, HU Changchu, « il s’agit pour ce pays d’impulser une dynamique commune afin de pouvoir faire face aux enjeux actuels, grâce à cette nouvelle plateforme de coopération internationale, et réaliser une route de paix, de prospérité, d'ouverture, de développement vert, d'innovation et d'échanges entre les civilisations ».

Avant d’ajouter que « nous avons proposé l'initiative pour hériter et promouvoir l'esprit de la Route de la soie, connecter le développement chinois à celui des pays situés le long de « la Ceinture et de la Route », relier le rêve chinois aux rêves des autres peuples et donner un nouveau sens à l'ancienne Route de la soie ».

Dans son exposé, le journaliste Innocent M'badouma, spécialiste de la Chine, par ailleurs coorganisateur dudit Forum, a mis en exergue les huit priorités de la Chine pour l’Afrique comme étant des leviers d’opportunités pour les Medias et journalistes.

Il a ainsi évoqué : la Promotion industrielle ; l’interconnexion des infrastructures ; la facilitation du commerce ; le développement vert ; le renforcement des capacités ; l’initiation pour la santé ; les échanges humains et culturels ; la paix et la sécurité.

Des aspects, selon lui, dont la mise en œuvre sera investie à hauteur de 33 000 milliards Fcfa, entre 2019-2020. Une manne financière qui sera déployée à travers des aides gouvernementales, des investissements et financements, par des entreprises et institutions financières.

Pour s'arrimer à cette nouvelle donne, un Réseau de coopération des Medias et journalistes Chine-Afrique, a été mis en place par les participants.

Stéphane Billé

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...