L’UMAC table sur une légère embellie de la conjoncture économique et financière de la sous-région pour 2018

L’UMAC table sur une légère embellie de la conjoncture économique et financière de la sous-région pour 2018

Réuni en session ordinaire le 2l décembre dernier, à Yaoundé au Cameroun, le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) a examiné la conjoncture économique et financière des Etats membres de la CEMAC

Au terme de cette réunion placée sous la présidence de Jean-Marie Ogandaga (photo), ministre gabonais de l’Economie par ailleurs, président en exercice du Comité ministériel de l’UMAC, il ressort globalement que les perspectives macroéconomiques actualisées de la sous-région pour 2018, présentent une légère embellie.

Ainsi, l’on s’attend entre autres, à une reprise des activités avec un taux de croissance de 1,5 %, contre 0,2% en 2017, une progression du niveau général des prix à environ 1,7 % en moyenne annuelle, contre 0,9 % en 2017, un excédent du solde budgétaire, base engagements, dons compris, à 0,8 % du PIB, contre -3,7 % du PIB en 2017, ainsi qu'à une contraction du déficit du compte courant à -3,1 % du PIB, contre -4,2 % % du PIB en 2017 et enfin, d’une expansion de la masse monétaire de 5,5 %, pour un taux de couverture extérieure de la monnaie qui se situerait autour de 60,7 %.

Selon les experts, à moyen terme, plusieurs facteurs pourraient influencer l'évolution de l’activité économique dans la CEMAC. En effet, les économies de la CEMAC tireraient profit de la vigueur de la demande mondiale, sous l’effet de l'évolution défavorable des cours du pétrole entre 2019 et 2021, et ce en dépit d'une détérioration prévisible des termes de l'échange. Ainsi le taux de croissance réel de l'activité devrait s'établir autour de 3,2 % en 2019, et 3,5 % en 2020 et 2021, contre 1,5 % en 2018, grâce principalement aux performances du secteur non pétrolier.

En rapport avec la conjoncture économique et financière des Etats membres de la CEMAC, le Comité ministériel a pris acte du déroulement des programmes économiques et financiers dans les pays de la CEMAC, dont l'évolution est jugée globalement satisfaisante.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...