L’UMAC table sur une légère embellie de la conjoncture économique et financière de la sous-région pour 2018

L’UMAC table sur une légère embellie de la conjoncture économique et financière de la sous-région pour 2018

Réuni en session ordinaire le 2l décembre dernier, à Yaoundé au Cameroun, le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC) a examiné la conjoncture économique et financière des Etats membres de la CEMAC

Au terme de cette réunion placée sous la présidence de Jean-Marie Ogandaga (photo), ministre gabonais de l’Economie par ailleurs, président en exercice du Comité ministériel de l’UMAC, il ressort globalement que les perspectives macroéconomiques actualisées de la sous-région pour 2018, présentent une légère embellie.

Ainsi, l’on s’attend entre autres, à une reprise des activités avec un taux de croissance de 1,5 %, contre 0,2% en 2017, une progression du niveau général des prix à environ 1,7 % en moyenne annuelle, contre 0,9 % en 2017, un excédent du solde budgétaire, base engagements, dons compris, à 0,8 % du PIB, contre -3,7 % du PIB en 2017, ainsi qu'à une contraction du déficit du compte courant à -3,1 % du PIB, contre -4,2 % % du PIB en 2017 et enfin, d’une expansion de la masse monétaire de 5,5 %, pour un taux de couverture extérieure de la monnaie qui se situerait autour de 60,7 %.

Selon les experts, à moyen terme, plusieurs facteurs pourraient influencer l'évolution de l’activité économique dans la CEMAC. En effet, les économies de la CEMAC tireraient profit de la vigueur de la demande mondiale, sous l’effet de l'évolution défavorable des cours du pétrole entre 2019 et 2021, et ce en dépit d'une détérioration prévisible des termes de l'échange. Ainsi le taux de croissance réel de l'activité devrait s'établir autour de 3,2 % en 2019, et 3,5 % en 2020 et 2021, contre 1,5 % en 2018, grâce principalement aux performances du secteur non pétrolier.

En rapport avec la conjoncture économique et financière des Etats membres de la CEMAC, le Comité ministériel a pris acte du déroulement des programmes économiques et financiers dans les pays de la CEMAC, dont l'évolution est jugée globalement satisfaisante.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 avril 2019
Régulation
le-paiement-des-pensions-de-retraite-sera-désormais-trimestriel-dès-le-mois-d’août-prochain

Le paiement des pensions de retraite sera désormais trimestriel dès le mois d’août prochain

La directrice générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Nicole Assele (photo), a annoncé la décision de ramener le paiement des pensions de retraite à un rythme trimestriel...
Le 18 avril 2019
Gouvernance
btp-tourisme-et-agroalimentaire-les-normes-rendues-publiques

BTP, tourisme et agroalimentaire : les normes rendues publiques

Les normes rendues d’application obligatoire dans les secteurs de l’agroalimentaire, du BTP et du tourisme, ont été publiées par l’agence gabonaise des normes (Aganor) en début de semaine à Libreville. Celles-ci...
Le 18 avril 2019
Gouvernance
journée-nationale-de-la-femme-le-ministère-du-budget-honore-sa-gente-féminine

Journée nationale de la femme : le ministère du Budget honore sa gente féminine

La Journée nationale de la femme a été célébrée avec un cachet particulier cette année au Gabon. Après le lancement des activités par le PM, Julien Nkoghe Bekale le 16...
Le 17 avril 2019
Gouvernance
les-intérêts-de-la-dette-gabonaise-diminuent-au-31-décembre-2018

Les intérêts de la dette gabonaise diminuent au 31 décembre 2018

Dans le rapport d’exécution budgétaire de l’exercice 2018 publié fin mars dernier par le ministère de l'Economie, les règlements intervenus dans les charges financières de la dette ont atteint 211,5...