La ministre de l’Education nationale et les syndicats posent les jalons d’une rentrée scolaire sereine

La ministre de l’Education nationale et les syndicats posent les jalons d’une rentrée scolaire sereine

() - Comment rompre avec le phénomène devenu récurent des rentrées des classes mouvementées au Gabon ? La question était au centre des échanges, entre la ministre de l’Education nationale, Nadine Patricia Anguillé Obame (photo), et les partenaires sociaux, ce 11 septembre 2017, à son cabinet.

Cette rencontre qui entre dans le cadre de la rentrée scolaire 2017-2018, constitue également le premier face-à-face, entre les nouveaux responsables de l’Education nationale et les représentants de syndicats de ce secteur. Elle a ainsi donné l’opportunité à l’autorité ministérielle et son équipe d’exprimer toute leur disponibilité à un dialogue participatif et permanent avec les différents partenaires sociaux. Cela, en vue de la recherche des solutions aux problèmes qui minent le secteur de l’éducation et qui sont à l’origine, chaque année, des crises à répétition et dont les conséquences sont néfastes pour le pays.

De l’avis des syndicalistes, ces difficultés concernent entre autres : l’acquisition de nouvelles salles de classe, la fourniture de nouveaux tables et bancs, ou encore le paiement des vacations.

Au terme de la réunion, la vingtaine des représentants des syndicats ayant répondu à cet appel de Nadine Patricia Anguillé Obame, ont tous réitéré leur disponibilité à l’accompagner dans l’exercice de ses fonctions.

Séance tenante, la ministre a initié un geste de haute portée symbolisant cette volonté d’ouverture. Ainsi, pour la visite prochaine des structures placées sous sa tutelle, elle a décidé d’intégrer les syndicalistes représentant les cycles primaires et secondaires.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...