Selon Alain-Claude Bilie By Nze, « il n’y aura pas d’année blanche » au Gabon

Selon Alain-Claude Bilie By Nze, « il n’y aura pas d’année blanche » au Gabon

() - Au cours de la conférence de presse organisée le 28 avril à Libreville, Alain-Claude Bilie By Nze, le porte-parole du gouvernement, a donné l’information selon laquelle, une mission de contrôle a été menée par les services d’inspection du ministre de l’Education nationale et de l’Instruction civique dans les cinq bassins pédagogiques provinciaux du Gabon pour évaluer l'impact réel des grèves.

D’après M. Bilie By Nze, il en ressort qu’il y a 2 types d’impacts. « Le plus visible touche une dizaine d’établissements : le lycée Paul Indjendjet Gondjout, le lycée de Sibang, le lycée d’application, le lycée technique, le lycée Avaro de Port-Gentil et le lycée technique de Moanda, sont les établissements qui ont perdu entre 8 et 12 semaines de cours. Puis, le second niveau comprend le groupe des établissements impactés par la grève à un très faible taux et où il y a deux à trois semaines de cours à rattraper. Les autres établissements dans l’ensemble connaissent une situation plus ou moins stable », a déclaré le membre du gouvernement.

Le porte-parole du gouvernement a rappelé que l’inspection s’est faite sur 913 établissements primaires publics et près de 200 lycées et collèges publics. L’évaluation des inspecteurs s’est faite sur l'ensemble de ce groupe d’établissements. Au terme de cette mission, a rassuré le ministre, « le gouvernement a été conforté dans la position selon laquelle il n’y aura pas d’année blanche ». Pour cela, a-t-il indiqué, des mesures ont été prises pour que les programmes soient réajustés dans les établissements impactés.

Concernant les 800 enseignants qui avaient été privés de bons de caisse, seuls 17 d’entre eux n'ont pas repris les cours et ont été à nouveau suspendus. « Si jamais cette situation perdurait encore dans les trois prochains mois, ils rejoindront la liste des 19 actuellement proposés à la radiation », a affirmé Alain-Claude Bilie By Nze.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...