Une start-up lance une application pour prévenir les échecs scolaires

Une start-up lance une application pour prévenir les échecs scolaires

() - Le lauréat du concours «startupper 2016» vient de mettre au point une application qui prévient les échecs scolaires en permettant aux parents d’optimiser le suivi des élèves en milieu scolaire.

Accessible à partir d’un smartphone ou un ordinateur à travers un lien, l’application «Scientia» est présentée par son concepteur, comme un outil permettant aux parents, enseignants et chefs d’établissements, d’optimiser le suivi des élèves.

«Scientia commence depuis la maternelle et va jusqu’au lycée. Il permet aux parents de suivre en temps réel ce que font les enfants à l’école. Les parents n’ont pas forcément besoin de se connecter à internet, parce qu’ils reçoivent depuis leurs téléphones mobiles des alertes SMS sur les notes de l’enfant, les cours suivis et les dates des prochains devoirs», explique Claude Edouard Ossou.

En plus des parents qui disposent d’un outil de contrôle de l’évolution scolaire de leur progéniture, les enseignants, à travers cette application, disposent d’informations objectives sur les apprenants permettant de réaliser un suivi pluriannuel sur ces derniers. Pour les chefs d’établissements, Scientia offre la possibilité de piloter la gestion numérique de la scolarité.

«Nous constatons avec enthousiasme comment le numérique, par-delà la simple communication téléphonique, peut aider à régler les vraies problématiques auxquelles nous sommes confrontées», confie Alain Claude Bilie-By-Nze, ministre de l’Economie numérique. «Nous encouragerons ces jeunes à aller de l’avant pour que nous puissions effectivement changer de modèle. Aller vers un modèle plus performant», a-t-il poursuivi.

Auxence Mengue

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 28 mars 2017
Gouvernance
le-gouvernement-prêt-à-dialoguer-avec-la-plateforme-syndicale-bloc-de-la-première-seconde

Le gouvernement prêt à dialoguer avec la plateforme syndicale « Bloc de la première seconde »

Ali Bongo Ondimba, le chef de l'Etat, a reçu le 27 mars les organisations syndicales favorables au Dialogue national politique qui s’ouvre ce jour, réunies au sein de la plateforme...
Le 28 mars 2017
Gouvernance
la-banque-mondiale-débloque-500-000-$-pour-la-surveillance-des-industries-extractives-en-afrique-francophone

La Banque mondiale débloque 500 000 $ pour la surveillance des industries extractives en Afrique francophone

Le Conseil régional de formation des institutions supérieures de contrôle des finances publiques de l’Afrique francophone subsaharienne (Crefiaf) basé au Cameroun depuis 1997, vient de recevoir un don de 500 000...
Le 27 mars 2017
Sécurité
la-beac-dénonce-les-transferts-via-le-mobile-money-en-dehors-de-la-zone-cemac

La Beac dénonce les transferts via le Mobile Money en dehors de la zone Cemac

Abbas Mahamat Tolli (photo), gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), s’est exprimé sur les transferts d’argent via le Mobile Money au sein de la Commaunuté économique...
Le 27 mars 2017
Economie
le-gabon-n’adhèrera-pas-à-l’ape-intérimaire-signé-par-le-cameroun

Le Gabon n’adhèrera pas à l’APE intérimaire signé par le Cameroun

Les Accords de partenariat économique entre la Cemac et l’Union européenne se sont invités aux débats organisés au siège du Medef, en France, lors de la tournée économique du Premier...