Le gouvernement gabonais entend maintenir le dialogue pour éviter une année scolaire blanche

Le gouvernement gabonais entend maintenir le dialogue pour éviter une année scolaire blanche

() - Le comité interministériel sur la crise dans le secteur éducation nationale a tenu ses travaux le 14 mars 2017 à la primature. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour : comment sortir de la crise qui paralyse l’école gabonaise ?

C’est autour de cette problématique que le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet a eu une importante séance de travail avec les membres du gouvernement concernés par les questions d’éducation et de formation.

Plusieurs heures durant, Emmanuel Issoze Ngondet et son équipe ont examiné les maux qui minent le secteur depuis quelques mois, mettant en péril l’année scolaire 2016 – 2017. Aussi, le comité interministériel a planché sur les tenants et les aboutissants de la crise, notamment la plateforme revendicative qui s’articule principalement autour des points suivants : paiement des arriérés de la Prime d'incitation à la performance, paiement des vacations, régularisation des situations administratives, paiement des bourses scolaires, construction et équipement des salles de classes, etc. Autant de dossiers épineux sur lesquels chaque membre du gouvernement a fait un exposé des motifs afin d’identifier les pistes de solutions pérennes pour un retour à la normale dans le secteur éducation. Des solutions qui seront rendues publiques sous peu.

Pour le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, sur instructions du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, il faut « tout mettre en œuvre pour éviter le spectre d’une année blanche ». Ainsi, tout en s’élevant contre l’instrumentalisation de la crise, a-t-il tenu à réaffirmer l’engagement du gouvernement à maintenir le dialogue avec tous les partenaires sociaux pour sauver l’école gabonaise.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 16 juin 2018
Gouvernance
le-fmi-salue-le-dynamisme-de-la-beac-et-de-la-cobac-dans-l’implémentation-de-ses-programmes-dans-les-pays-de-la-cémac

Le FMI salue le dynamisme de la BEAC et de la COBAC dans l’implémentation de ses programmes dans les pays de la Cémac

Le 14 juin dernier, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde (photo), a échangé avec Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique...
Le 16 juin 2018
Education
sylvia-bongo-ondimba-réceptionne-les-travaux-de-réfection-d’une-école-publique-à-libreville

Sylvia Bongo Ondimba réceptionne les travaux de réfection d’une école publique à Libreville

Lancés à la fin mois de mars dernier par la fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO), les travaux de réfection de l’école publique ENS B, sise derrière l’Ecole...
Le 15 juin 2018
Sécurité
faustin-archange-touadéra-sollicite-le-maintien-des-troupes-gabonaises-en-rca

Faustin-Archange Touadéra sollicite le maintien des troupes gabonaises en RCA

Au terme d’une visite de 24 heures en terre gabonaise, le chef de l’Etat centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a longuement échangé avec son homologue gabonais, Ali Bongo Ondimba, hier, jeudi 14...
Le 14 juin 2018
Social
lutte-contre-le-chômage--jean-fidèle-otandault-lance-la-seconde-session-du-projet-idyanja

Lutte contre le chômage : Jean-Fidèle Otandault lance la seconde session du projet Idyanja

La deuxième session du projet Idyanja, a été lancée le 9 juin dernier, à Port Gentil par le ministre d’Etat, en charge du Budget et des Comptes publics, Jean-Fidèle Otandault...