Le Cluster Gabon Wood Hub a livré 10000 Table-bancs au ministère de l’Education nationale, en l’espace de trois mois

Le Cluster Gabon Wood Hub a livré 10000 Table-bancs au ministère de l’Education nationale, en l’espace de trois mois

A la faveur d’une cérémonie récemment organisée au Lycée de Sibang à Libreville, en présence du ministre délégué à l’éducation nationale, Lucie Akalane (photo avec une élève), le Cluster Gabon Wood Hub, qui se trouve dans la Zone économique spéciale de Nkok, a livré 10000 Table-bancs au ministère de l’Education nationale.

De manière précise, cette fourniture répondait aux besoins exprimés par le ministère de l’Education nationale en vue d’équiper les établissements du pré-primaire, primaire, collège et lycée publics du Gabon.

Trois axes majeurs sont au cœur de cette opération. Il s’agit notamment de la légalité du bois, l’encouragement de la production nationale et la qualité.

Selon les responsables de cette structure, le mobilier est exclusivement fabriqué par des opérateurs qui s’inscrivent dans l’économie formelle et qui utilisent un bois dur légal du Gabon en respectant des critères de responsabilité sociale et de développement durable.

Cette essence de bois dur (de type Movengui, Izombe ou Béli) est séchée dans les séchoirs à bois du Cluster. Ce qui permet par la suite d’obtenir des meubles dont la forme finale ne change pas, contrairement au bois non séché, habituellement utilisé au Gabon, qui continue à vivre et est souvent sujet à des déformations, poursuivent-ils.

L’ambition développée par le gouvernement, à travers cette initiative est de faire rayonner le pays sur la scène internationale et de le positionner comme une référence en termes de mobilier de qualité. Raison pour laquelle, cette unité de production et de transformation de bouis, s’engage à accompagner activement cette volonté via l’encadrement et la formation d’opérateurs locaux en matière d’amélioration de la qualité et des rendements.

Enfin, indique-t-on, la gamme Gabon-ease a été pensée afin de garantir des conditions de travail et un confort optimal des élèves et présente de nombreux avantages, à l’instar des angles arrondis, de l’absence de clous, d’un pied avant courbe pour éviter les cognements et de la dissimulation de têtes de vis pour la sécurité des élèves ainsi que des plateaux de bureaux et d’assises assez larges pour travailler en se tenant droit et un socle pour donner toute sa stabilité au table-banc.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 13 décembre 2017
Social
sécurité-alimentaire-le-conseil-gabonais-des-chargeurs-et-l’agence-pour-la-sécurité-alimentaire-signent-une-convention-de-partenariat

Sécurité alimentaire : le conseil gabonais des chargeurs et l’Agence pour la sécurité alimentaire signent une convention de partenariat

La convention signée entre Liliane Nadège Ngari, directrice générale du Conseil gabonais des chargeurs (CGC), et Sylvain Patrick Enkoro, directeur général de l’Agence gabonaise pour la sécurité alimentaire (Agasa), vise...
Le 13 décembre 2017
Gouvernance
le-gabon-offre-500-000-dollars-pour-l’initiative-africaine-sur-le-climat

Le Gabon offre 500 000 dollars pour l’Initiative africaine sur le climat

La tenue à Paris du One Planet Summit le 12 décembre, a donné l’occasion au président du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC),...
Le 12 décembre 2017
Gouvernance
régis-immongault-propose-linnovation-comme-moyen-d’adaptation-au-réchauffement-climatique

Régis Immongault propose l'innovation comme moyen d’adaptation au réchauffement climatique

La position du Gabon dans le cadre du financement de la lutte contre le changement climatique, a une fois de plus été défendue, ce lundi 11 décembre 2017, à Bercy,...
Le 12 décembre 2017
Régulation
sommet-sur-le-climat-de-paris-ali-bongo-va-plaider-le-respect-des-engagements-financiers-des-etats-pollueurs

Sommet sur le climat de Paris : Ali Bongo va plaider le respect des engagements financiers des Etats pollueurs

C’est en qualité de président du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSC), qu’Ali Bongo Ondimba (photo), prend la parole ce jour à Paris...