Florentin Moussavou appelle les pays de la francophonie à examiner le Programme d’analyse du système éducatif 2017

Florentin Moussavou appelle les pays de la francophonie à examiner le Programme d’analyse du système éducatif  2017

A la faveur des travaux du Comité de pilotage de la Conférence des ministres des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), le 22 décembre dernier à Dakar, le ministre gabonais de l'Éducation nationale et de l'Éducation civique, Florentin Moussavou (photo à droite), par ailleurs, président en exercice de cette organisation, a appelé les Etats membres, à examiner le Plan d'actions et le Budget du PASEC 2017 en vue de la mobilisation des ressources humaines et financières indispensables à l'échéance 2019. 

Au cours de ces assises, le budget prévisionnel du Programme d’analyse du système éducatif de la CONFEMEN (PASEC) 2017 a été débattu à 1 418 millions de FCFA. Il servira à financer cinq axes prioritaires.

 

Il s’agit entre autres de :

- l'évaluation des systèmes éducatifs;

- la recherche;

-la formation des enseignants et le

-le renforcement des infrastructures d'accueil des élèves ou encore

-la communication et

-la publication des supports.

 

A ces travaux auxquels, prenaient également part, par les représentants de l'Agence française de développement (AFD) et ceux des Fonds Canadien et Suisse, plusieurs postes au sein du nouveau Comité de pilotage du PASEC, nécessitant des candidatures urgentes ont été examinés par les participants, qui ont également adopté les rapports d'activités et financiers.

Pour rappel, créée en 1960, la Conférence des ministres de l’Éducation des Etats et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) réunit tous les deux ans, les ministres de 41 États et gouvernements francophones. Elle est dotée d’un Secrétariat technique permanent basé à Dakar (Sénégal) et offre un cadre d’échange et de concertation à ses 41 états et gouvernements membres sur les différents systèmes en question et leur évolution.

Elle œuvre, en étroite collaboration avec l’Organisation internationale de la Francophonie, pour l’intégration des systèmes éducatifs dans le processus de développement. Les orientations stratégiques tracées par la CONFEMEN et les analyses et études produites dans le cadre de son PASEC sont prises en compte par l’OIF dans ses actions en matière d’éducation et de formation professionnelle et technique.

 

Synclair Owona

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...