Le Gabon veut porter la part de l’hydroélectrique à 80% de son mix-énergétique d’ici 2022

Le Gabon veut porter la part de l’hydroélectrique à 80% de son mix-énergétique d’ici 2022

() - Dans un an, le Gabon veut parvenir à une production d’énergie électrique axée vers le tout hydroélectrique. Selon la présidence de la République, il est question d'inverser la tendance en réduissant la part du thermique à 20% contre 65% actuellement, et de porter la part de l'hydroélectricité à 80% dans la production énergétique nationale, contre 35% de nos jours.

Des efforts qui permettront de booster la production électrique de 711 mégawatts à 1200 mégawatts d’ici 2022. «Ceci sera possible grâce à la création de barrages hydroélectriques comme ceux du grand Poubara dans le Haut-Ogooué, de Ngoulmendjim dans l’Estuaire, de Dibwangui ou encore le futur barrage des chutes de l’Impératrice, tous prévus deux dans la Ngounié », souligne la présidence de la République.

Le Gabon compte également poursuivre la construction de centrales thermiques à l’instar de celle d’Alenakiri ou des centrales électriques à gaz comme celle du Cap Lopez.

Dans les programmes prioritaires présentés par la présidence de la République en vue de densifier l’offre énergétique et d’eau potable, il est également prévu de rendre effective la mesure de pose des lampadaires solaires sur l'étendue du pays.

« Aujourd’hui, ce sont 4707 lampadaires photovoltaïques sur les 5 000 prévus qui ont déjà été posés dans les zones rurales et à travers le territoire national », précise la présidence de la République.

S’agissant de l’eau potable, le Gabon entend construire des châteaux d’eau et des stations de traitement avec pour ambition d’atteindre 140 000 m3 par jour à Libreville et ses environs.

Cela passe par le lancement d’un programme intégré d’alimentation en eau potable et d’assainissement en partenariat avec la Banque africaine de développement pour la mise en œuvre du vaste chantier d’approvisionnement en eau potable des communes de Libreville, Owendo, Akanda et Ntoum ainsi que certaines localités du pays.

PcA

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 17 juillet 2019
Une Transports & Logistique
le-transport-du-manganèse-du-bois-et-des-produits-pétroliers-dope-l’activité-ferroviaire-au-gabon

Le transport du manganèse, du bois et des produits pétroliers dope l’activité ferroviaire au Gabon

Selon la Direction générale de l’Économie, l’activité ferroviaire a enregistré une hausse de ses performances au terme des trois premiers mois de 2019. En effet, le volume global des marchandises...
Le 17 juillet 2019
Une Agro & Bois
les-exportations-de-caoutchouc-du-gabon-en-hausse-de-375--au-premier-trimestre-2019

Les exportations de caoutchouc du Gabon en hausse de 37,5 % au premier trimestre 2019

Les exportations de caoutchouc se chiffrent à 3145,7 tonnes au premier trimestre 2019 contre 2288,4 tonnes un an plus tôt, soit une hausse de 37,5 %. Cette bonne tenue des exportations de...
Le 16 juillet 2019
Une BTP & Infrastructures
la-reprise-des-travaux-sur-la-principale-route-du-gabon-pk12-pk105-annoncée-pour-la-prochaine-rentrée

La reprise des travaux sur la principale route du Gabon (PK12-PK105) annoncée pour la prochaine rentrée

Selon le ministre des Travaux publics, Arnaud Calixte Engandji, les travaux de construction du tronçon PK12-PK105 sur la nationale N° 1, reliant Libreville au reste du pays, devraient reprendre dès la rentrée...
Le 16 juillet 2019
Energies
le-gabon-collecte-13--de-ses-recettes-pétrolières-au-premier-trimestre-2019

Le Gabon collecte 13 % de ses recettes pétrolières au premier trimestre 2019

  Sur une prévision annuelle de 731,6 milliards de FCFA, les recettes pétrolières ont été collectées à hauteur de 13,7 % au premier trimestre 2019. Elle se situe à 100,3 milliards de FCFA...