Gabon Oil Company revoit sa grille salariale à la baisse

Gabon Oil Company revoit sa grille salariale à la baisse

() - A compter du 1er janvier 2017, la Société nationale des hydrocarbures mettra en application sa nouvelle grille salariale. Cette mesure fait partie des initiatives prises par la nouvelle direction générale de cette société en vue de restructurer l’entreprise.

Pour préparer les employés à ces nouvelles dispositions, « la GOC a donné du répit aux employés en leur disant qu’on n’applique pas cette mesure au mois d’avril, mais le 1er janvier 2017. Il s’agissait de leur donner 10 mois pour leur permettre de s’adapter à leur futur niveau de rémunération, rembourser leurs crédits, leurs emprunts et commencer à se réorganiser », a indiqué le directeur général, Arnaud Engandji (photo).

Pour justifier et montrer la détermination de cette révision à la baisse « Contrairement aux employés, cette mesure est appliquée sur moi depuis avril dernier. Huit mois durant, j’ai volontairement accepté d’être moins payé que mes directeurs technique et des ressources humaines», a-t-il révélé. Le salaire de ce dernier serait passé de 22 à 5 millions de francs CFA, annonce-t-on.

Pour rappel, la GOC est caractérisée par des niveaux de salaires hors du commun. Avec cette mesure, certains observateurs s’accordent à dire que la société nationale des hydrocarbures va quelque peu redescendre sur terre. Elle va désormais fonctionner sur un niveau de rémunération beaucoup plus raisonnable.

En effet, comment expliquer que dans cette société, qui plus est étatique, un chauffeur soit payé à 950 000 francs CFA ? Mieux, le directeur des ressources humaines (DRH) culmine à 10 millions de francs CFA, pour la gestion de 80 employés. Tandis que le directeur technique touche au moins 13 millions de francs, s’indigne-t-on ?

Synclair Owona

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 septembre 2017
Gouvernance
l’activité-économique-gabonaise-progresserait-dans-l’ensemble-des-secteurs-en-2017-et-2018

L’activité économique gabonaise progresserait dans l’ensemble des secteurs, en 2017 et 2018

A travers une analyse récente de l’évolution des ressources du PIB prévisionnel en 2017 et 2018, la Direction générale de l’économie fait des prévisions plutôt optimistes de l’économie gabonaise en...
Le 25 septembre 2017
Economie
après-six-semaines-de-grève-les-régies-financières-exigent-18-milliards-de-fcfa-pour-la-reprise-du-travail

Après six semaines de grève, les régies financières exigent 18 milliards de Fcfa pour la reprise du travail

La fédération des régies financières et des administrations assimilées (Fesyrefaa), qui regroupe les administrations des Impôts, de la douane, du Trésor et des hydrocarbures, réunie en assemblée générale, le 22...
Le 25 septembre 2017
Régulation
le-gouvernement-veut-diversifier-les-opérateurs-dans-la-gestion-de-l’eau

Le gouvernement veut diversifier les opérateurs dans la gestion de l’eau

La conférence internationale Water 2017 organisée en Israël, il y a une semaine, a donné l’occasion au gouvernement de prospecter de nouveaux partenaires dans le domaine du traitement et de...
Le 25 septembre 2017
Santé
lair-gabonais-est-le-moins-pollué-de-la-zone-cemac

L'air gabonais est le moins pollué de la zone Cemac

Le Cameroun pointe au 39ème rang au classement des 54 pays africains selon la qualité de l’air, publié par la revue Science et Avenir, qui s’est basée sur une récente...