Gabon Oil Company revoit sa grille salariale à la baisse

Gabon Oil Company revoit sa grille salariale à la baisse

() - A compter du 1er janvier 2017, la Société nationale des hydrocarbures mettra en application sa nouvelle grille salariale. Cette mesure fait partie des initiatives prises par la nouvelle direction générale de cette société en vue de restructurer l’entreprise.

Pour préparer les employés à ces nouvelles dispositions, « la GOC a donné du répit aux employés en leur disant qu’on n’applique pas cette mesure au mois d’avril, mais le 1er janvier 2017. Il s’agissait de leur donner 10 mois pour leur permettre de s’adapter à leur futur niveau de rémunération, rembourser leurs crédits, leurs emprunts et commencer à se réorganiser », a indiqué le directeur général, Arnaud Engandji (photo).

Pour justifier et montrer la détermination de cette révision à la baisse « Contrairement aux employés, cette mesure est appliquée sur moi depuis avril dernier. Huit mois durant, j’ai volontairement accepté d’être moins payé que mes directeurs technique et des ressources humaines», a-t-il révélé. Le salaire de ce dernier serait passé de 22 à 5 millions de francs CFA, annonce-t-on.

Pour rappel, la GOC est caractérisée par des niveaux de salaires hors du commun. Avec cette mesure, certains observateurs s’accordent à dire que la société nationale des hydrocarbures va quelque peu redescendre sur terre. Elle va désormais fonctionner sur un niveau de rémunération beaucoup plus raisonnable.

En effet, comment expliquer que dans cette société, qui plus est étatique, un chauffeur soit payé à 950 000 francs CFA ? Mieux, le directeur des ressources humaines (DRH) culmine à 10 millions de francs CFA, pour la gestion de 80 employés. Tandis que le directeur technique touche au moins 13 millions de francs, s’indigne-t-on ?

Synclair Owona

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 25 juillet 2017
Economie
lart-gabonais-sexporte-aux-8è-jeux-de-la-francophonie-en-côte-divoire

L'art gabonais s'exporte aux 8è Jeux de la Francophonie en Côte-d'Ivoire

Le ministre de l’Economie numérique, de la communication, de la culture, Alain-Claude Bilie By Nze, est allé apporter son soutien, le 24 juillet, à la délégation gabonaise présente à Abidjan...
Le 24 juillet 2017
Santé
le-syndicat-des-pharmaciens-menace-de-suspendre-ses-prestations-aux-assurés-de-la-cnamgs

Le syndicat des pharmaciens menace de suspendre ses prestations aux assurés de la CNAMGS

Face à l’accumulation inquiétante des impayés de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), les pharmaciens membres du Syndicat des pharmaciens du Gabon (SYPHAGA) menacent ne plus...
Le 24 juillet 2017
Economie
le-gouvernement-gabonais-encourage-les-personnes-handicapées-du-concours-national-du-plan-daffaires

Le gouvernement gabonais encourage les personnes handicapées du concours national du plan d'affaires  

Le ministre des Petites et moyennes entreprises (PME), Biendi Maganga-Moussavou (photo), a annoncé le 20 juillet dernier à Libreville que les personnes handicapées participeront à l’organisation du Concours national...
Le 24 juillet 2017
Sécurité
partenariat-scellé-entre-la-ceeac-et-le-comité-permanent-inter-etats-de-lutte-contre-la-sécheresse-dans-le-sahel

Partenariat scellé entre la Ceeac et le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel

Le secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi (photo) a signé, le 24 juillet à Libreville, un accord avec son homologue du Comité...