Gabon Oil Company revoit sa grille salariale à la baisse

Gabon Oil Company revoit sa grille salariale à la baisse

() - A compter du 1er janvier 2017, la Société nationale des hydrocarbures mettra en application sa nouvelle grille salariale. Cette mesure fait partie des initiatives prises par la nouvelle direction générale de cette société en vue de restructurer l’entreprise.

Pour préparer les employés à ces nouvelles dispositions, « la GOC a donné du répit aux employés en leur disant qu’on n’applique pas cette mesure au mois d’avril, mais le 1er janvier 2017. Il s’agissait de leur donner 10 mois pour leur permettre de s’adapter à leur futur niveau de rémunération, rembourser leurs crédits, leurs emprunts et commencer à se réorganiser », a indiqué le directeur général, Arnaud Engandji (photo).

Pour justifier et montrer la détermination de cette révision à la baisse « Contrairement aux employés, cette mesure est appliquée sur moi depuis avril dernier. Huit mois durant, j’ai volontairement accepté d’être moins payé que mes directeurs technique et des ressources humaines», a-t-il révélé. Le salaire de ce dernier serait passé de 22 à 5 millions de francs CFA, annonce-t-on.

Pour rappel, la GOC est caractérisée par des niveaux de salaires hors du commun. Avec cette mesure, certains observateurs s’accordent à dire que la société nationale des hydrocarbures va quelque peu redescendre sur terre. Elle va désormais fonctionner sur un niveau de rémunération beaucoup plus raisonnable.

En effet, comment expliquer que dans cette société, qui plus est étatique, un chauffeur soit payé à 950 000 francs CFA ? Mieux, le directeur des ressources humaines (DRH) culmine à 10 millions de francs CFA, pour la gestion de 80 employés. Tandis que le directeur technique touche au moins 13 millions de francs, s’indigne-t-on ?

Synclair Owona

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 avril 2018
Gouvernance
le-g20-et-la-cemac-fixent-les-conditions-d’un-dialogue-favorable-au-développement-durable-et-équitable

Le G20 et la Cemac fixent les conditions d’un dialogue favorable au développement durable et équitable

En marge de la réunion des assemblées générales annuelles du FMI et de la Banque mondiale, les ministres des Finances, les gouverneurs des banques centrales ainsi que d’autres organisations régionales,...
Le 23 avril 2018
Sécurité
le-gabon-et-le-togo-vont-réviser-l’accord-sur-la-libre-circulation-des-personnes-et-des-biens

Le Gabon et le Togo vont réviser l’accord sur la libre circulation des personnes et des biens

En plus de l’échange de points de vue sur les questions bilatérales, régionales et internationales se rapportant aux sujets d’intérêts communs, Noël Nelson Messone, ministre des Affaires étrangères gabonais, qui...
Le 23 avril 2018
Gouvernance
selon-la-banque-mondiale-la-cemac-est-la-région-du-continent-la-plus-dépendante-des-ressources-naturelles

Selon la Banque mondiale, la Cemac est la région du continent la plus dépendante des ressources naturelles

La Banque mondiale dans son rapport semestriel consacré aux perspectives économiques du continent, rendu public le 18 avril 2018 à Washington, souligne que la Cemac est la région la plus...
Le 22 avril 2018
Gouvernance
ali-bongo-dévoile-sa-vision-de-la-décentralisation-au-gabon

Ali Bongo dévoile sa vision de la décentralisation au Gabon

C’est à Franceville, que le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a procédé le 21 avril 2018 au lancement du Fonds d’initiative départementale, annoncé le 31 décembre 2017 lors de...