Assurance : la carte rose CEMAC permet de régler déjà 200 à 300 millions FCFA de sinistres par an

Assurance : la carte rose CEMAC permet de régler déjà 200 à 300 millions FCFA de sinistres par an

() - Les représentants des bureaux nationaux de la carte rose Cemac réfléchissent, à Libreville depuis le 9 janvier, à une assistance plus sécurisante du règlement des sinistres transfrontaliers au sein de l’espace communautaire. «L’idéal serait que quand il y a un sinistre, le règlement se fasse assez rapidement, ce qui n’est pas encore le cas ; des fois, nous recevons des dossiers incomplets. C’est donc une accélération de la cadence du règlement de ces sinistres qui surviennent dans l’espace communautaire, que l’on recherche», explique Parfait Mbifoyo Tabane, président du conseil des bureaux de la carte rose Cemac.

En fait, bien que des difficultés subsistent à l’amélioration du fonctionnement de cet instrument, celui-ci, chaque année, permet de faciliter les règlements de sinistres dont les volumes oscillent entre 200 millions de Fcfa et 300 millions de Fcfa. «Parlant des activités de la carte rose Cemac, beaucoup d’avancées ont été observées parce que la facilitation est réelle», souligne le président du conseil.

Ce document adopté depuis 1996 par les chefs d’Etat de la sous-région, constitue selon les autorités gabonaises, un outil de facilitation de l’intégration communautaire. «Il ne saurait y avoir une zone économique sans une circulation transfrontalière sûre et fiable», martèle le directeur de cabinet du ministre de l’Economie du Gabon.

Pour lui, les acteurs du système de la carte rose doivent jouer pleinement leur rôle, qui consiste à apporter leur assistance sécurisante et efficace à la procédure de règlement des sinistres transfrontaliers pour une indemnisation rapide, et une diminution du nombre de dossiers en souffrance.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

Le 21 juin 2018
Agro
selon-ali-bongo-ondimba-la-contribution-du-secteur-forestier-au-pib-passera-à-20-d’ici-2020

Selon Ali Bongo Ondimba, la contribution du secteur forestier au PIB passera à 20% d’ici 2020

C’est à l’ouverture du Gabon Wood Show de Libreville, auquel participent 15 pays d’Afrique centrale et de l’Ouest, que le Chef de l’Etat a dressé le bilan de la filière...
Le 21 juin 2018
Logistique
restitution-des-travaux-de-la-cellule-spécialisée-sur-le-transport-et-la-logistique

Restitution des travaux de la cellule spécialisée sur le transport et la logistique

Dans le cadre de la mise en œuvre des réformes du Plan de relance de l'économie (PRE), la ministre de la Promotion des investissements et des Partenariats Publics-Privés, Madeleine E....
Le 20 juin 2018
Hydrocarbures
vaalco-achève-le-reconditionnement-du-puits-avouma-2-h-et-envisage-de-réaliser-dautres-projets-de-développement-en-2019

Vaalco achève le reconditionnement du puits Avouma 2-H et envisage de réaliser d'autres projets de développement en 2019

Au Gabon, la société pétrolière américaine Vaalco Energy a fait savoir que les opérations de reconditionnement du puits Avouma 2-H sont terminées. Le remplacement du système de pompes électriques submersibles...
Le 20 juin 2018
Hydrocarbures
engen-gabon-et-la-caisse-de-stabilisation-et-de-péréquation-signent-un-accord-pour-la-construction-d’essenceries

Engen Gabon et la Caisse de stabilisation et de péréquation signent un accord pour la construction d’essenceries

Pour pallier la réticence des opérateurs pétroliers du Gabon à investir dans les régions à faible densité humaine, question de faciliter leur approvisionnement en produits pétroliers, la Caisse de stabilisation...