Assurance : la carte rose CEMAC permet de régler déjà 200 à 300 millions FCFA de sinistres par an

Assurance : la carte rose CEMAC permet de régler déjà 200 à 300 millions FCFA de sinistres par an

() - Les représentants des bureaux nationaux de la carte rose Cemac réfléchissent, à Libreville depuis le 9 janvier, à une assistance plus sécurisante du règlement des sinistres transfrontaliers au sein de l’espace communautaire. «L’idéal serait que quand il y a un sinistre, le règlement se fasse assez rapidement, ce qui n’est pas encore le cas ; des fois, nous recevons des dossiers incomplets. C’est donc une accélération de la cadence du règlement de ces sinistres qui surviennent dans l’espace communautaire, que l’on recherche», explique Parfait Mbifoyo Tabane, président du conseil des bureaux de la carte rose Cemac.

En fait, bien que des difficultés subsistent à l’amélioration du fonctionnement de cet instrument, celui-ci, chaque année, permet de faciliter les règlements de sinistres dont les volumes oscillent entre 200 millions de Fcfa et 300 millions de Fcfa. «Parlant des activités de la carte rose Cemac, beaucoup d’avancées ont été observées parce que la facilitation est réelle», souligne le président du conseil.

Ce document adopté depuis 1996 par les chefs d’Etat de la sous-région, constitue selon les autorités gabonaises, un outil de facilitation de l’intégration communautaire. «Il ne saurait y avoir une zone économique sans une circulation transfrontalière sûre et fiable», martèle le directeur de cabinet du ministre de l’Economie du Gabon.

Pour lui, les acteurs du système de la carte rose doivent jouer pleinement leur rôle, qui consiste à apporter leur assistance sécurisante et efficace à la procédure de règlement des sinistres transfrontaliers pour une indemnisation rapide, et une diminution du nombre de dossiers en souffrance.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 28 mars 2017
Mining
le-groupe-français-eramet-espère-continuer-à-bâtir-une-relation-efficace-et-équilibrée-avec-le-gabon

Le groupe français Eramet espère continuer à bâtir une relation « efficace » et « équilibrée » avec le Gabon

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu le 27 mars en audience le directeur général délégué du groupe français Eramet, Christel Bories. Cette dernière était accompagnée du...
Le 27 mars 2017
Bois
la-banque-mondiale-veut-investir-905-millions-de-dollars-pour-développer-la-filière-bois-au-gabon

La Banque mondiale veut investir 90,5 millions de dollars pour développer la filière bois au Gabon

Présentant le bilan de la mesure d’interdiction d’exportation des grumes en République gabonaise le 23 mars 2017, la Banque mondiale a soumis aux autorités un programme d’appui au développement de...
Le 27 mars 2017
Mining
l’office-national-de-l’emploi-présente-à-la-comilog-le-contrat-d’apprentissage-jeunesse

L’Office national de l’emploi présente à la Comilog le Contrat d’apprentissage jeunesse

L’Office national de l’emploi (ONE) vient de présenter à la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) le Contrat d’apprentissage jeunesse (CAJ). Un nouveau concept qui vise un double objectif : développer et...
Le 27 mars 2017
Hydrocarbures
royal-dutch-shell-annonce-avoir-bouclé-la-cession-de-ses-activités-onshore-au-gabon-à-laméricain-carlyle

Royal Dutch Shell annonce avoir bouclé la cession de ses activités onshore au Gabon, à l'américain Carlyle

 Dans un communiqué publié ce vendredi 24 mars, le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé avoir bouclé la vente de ses activités dans le pétrole et le gaz...