Assurance : la carte rose CEMAC permet de régler déjà 200 à 300 millions FCFA de sinistres par an

Assurance : la carte rose CEMAC permet de régler déjà 200 à 300 millions FCFA de sinistres par an

() - Les représentants des bureaux nationaux de la carte rose Cemac réfléchissent, à Libreville depuis le 9 janvier, à une assistance plus sécurisante du règlement des sinistres transfrontaliers au sein de l’espace communautaire. «L’idéal serait que quand il y a un sinistre, le règlement se fasse assez rapidement, ce qui n’est pas encore le cas ; des fois, nous recevons des dossiers incomplets. C’est donc une accélération de la cadence du règlement de ces sinistres qui surviennent dans l’espace communautaire, que l’on recherche», explique Parfait Mbifoyo Tabane, président du conseil des bureaux de la carte rose Cemac.

En fait, bien que des difficultés subsistent à l’amélioration du fonctionnement de cet instrument, celui-ci, chaque année, permet de faciliter les règlements de sinistres dont les volumes oscillent entre 200 millions de Fcfa et 300 millions de Fcfa. «Parlant des activités de la carte rose Cemac, beaucoup d’avancées ont été observées parce que la facilitation est réelle», souligne le président du conseil.

Ce document adopté depuis 1996 par les chefs d’Etat de la sous-région, constitue selon les autorités gabonaises, un outil de facilitation de l’intégration communautaire. «Il ne saurait y avoir une zone économique sans une circulation transfrontalière sûre et fiable», martèle le directeur de cabinet du ministre de l’Economie du Gabon.

Pour lui, les acteurs du système de la carte rose doivent jouer pleinement leur rôle, qui consiste à apporter leur assistance sécurisante et efficace à la procédure de règlement des sinistres transfrontaliers pour une indemnisation rapide, et une diminution du nombre de dossiers en souffrance.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

Le 30 mai 2017
Finance
les-bons-du-trésor-du-gabon-perdent-leur-cote

Les bons du trésor du Gabon perdent leur cote

Sur le marché financier de la CEMAC, le Gabon a émis des bons du trésor d’une valeur de 9 milliards de Fcfa, au taux de 5,80% d’une maturité de six...
Le 30 mai 2017
Finance
le-port-minéralier-d’owendo-accueille-son-premier-navire

Le port minéralier d’Owendo accueille son premier navire

C’est au mois de juillet prochain que le port minéralier d’Owendo, construit par la Gabon Special Economic Zone Ports S.A (GSEZ Ports), filiale de la multinationale singapourienne Olam, doit être...
Le 29 mai 2017
Hydrocarbures
les-autorisations-d’importation-de-lubrifiants-gratuites-pendant-six-mois-au-gabon-dès-le-1er-juin

Les autorisations d’importation de lubrifiants gratuites pendant six mois au Gabon, dès le 1er juin

Sans indiquer la raison de cette décision capitale qui concerne le volet importation des biens et services, les autorités du ministère du Pétrole et des hydrocarbures ont décidé que «la...
Le 29 mai 2017
Finance
la-direction-générale-de-la-comptabilité-publique-et-du-trésor-planche-sur-le-processus-d’accession-au-grade-d’inspecteur-principal-du-trésor

La Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor planche sur le processus d’accession au grade d’Inspecteur principal du Trésor

La Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor (DGCPT) vient de recevoir une mission de la Direction générale des finances publique (DGFIP) de France, en vue de la...