L’Union des patronats d’Afrique centrale se plaint de la rareté des devises dans la sous-région Cemac

L’Union des patronats d’Afrique centrale se plaint de la rareté des devises dans la sous-région Cemac

() - En sa qualité de président de l’Union des patronats d’Afrique centrale (Unipace), le Camerounais Célestin Tawamba (photo) a interpellé, le 18 janvier à Yaoundé, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, et d’autres membres du gouvernement au sujet de la rareté des devises dans la sous-région Cemac. C’était à l’occasion de l’ouverture officielle du Salon de l’entreprise, de la PME et du partenariat de Yaoundé (Promote), au Cameroun. Le président de la Commission de la Cemac, le Gabonais Daniel Ona Ondo, était présent.

Cette pénurie de devises, selon Célestin Tawamba, «met à mal la crédibilité des entreprises auprès des fournisseurs. Elle dégrade le risque-pays de la sous-région, et tend à détourner les institutions en assureurs-crédit de nos entreprises».

Pour le président de l’Unipace, cette situation expose les entreprises de la sous-région à des risques réels, importants au regard de la protection de leurs actifs. Ceci, du fait de la non-effectivité du paiement des primes dues aux compagnies de réassurance internationales.

Comme solutions, le président Tawamba a recommandé l’examen en urgence de la question des devises. Car, il importe que soient prises des mesures établissant des priorités dans le choix des opérations faisant l’objet d’ordres de transfert.

«Aussi arbitraire qu’il pourrait être, l’établissement de telles priorités est absolument stratégique, le temps nécessaire de passer un cap critique, afin d’éviter des difficultés en chaîne préjudiciables aux entreprises et à l’économie en général. L’Unipace et ses membres organisations patronales sont disposés à s’associer à cette réflexion.», a déclaré Célestin Tawamba.

Cela fait plusieurs mois que le secteur privé camerounais se plaint de la rareté des devises. L’Association professionnelle des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam) révèle à cet effet que, «les délais de traitement et de réponse aux demandes de devises par les banques commerciales à la Banque centrale sont devenus incertains et vont désormais de plusieurs semaines à plusieurs mois».

La Banque des Etats de l’Afrique centrale, elle, rejette la faute sur les banques commerciales qui refuseraient de rapatrier les devises.

S.A

Facebook (copie)

ECONOMIE: LES PLUS LUS

Le 24 mars 2019
Agro
selon-daniel-ona-ondo-les-importations-alimentaires-représentent-3000-milliards-de-fcfa-par-an-en-zone-cemac

Selon Daniel Ona Ondo, les importations alimentaires représentent 3000 milliards de Fcfa par an en zone Cemac

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a souligné l’insuffisance des investissements dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture, le...
Le 24 mars 2019
Agro
la-cebevirha-veut-mobiliser-130-milliards-de-fcfa-pour-couvrir-les-besoins-de-la-cemac-en-production-de-bétail-et-de-poisson

La Cebevirha veut mobiliser 130 milliards de Fcfa pour couvrir les besoins de la CEMAC en production de bétail et de poisson

La Commission économique du bétail, de la viande et des ressources halieutiques (Cebevirha) a organisé une table ronde à Ndjamena à l’effet d’amener les bailleurs de fonds à injecter 130...
Le 22 mars 2019
Hydrocarbures
maurel--prom-affiche-un-résultat-net-consolidé-de-62-millions-de-dollars-en-2018

Maurel & Prom affiche un résultat net consolidé de 62 millions de dollars en 2018

Le conseil d’administration de la junior pétro-gazière française Maurel & Prom, réuni le 20 mars 2019 en France, a arrêté les comptes du groupe au 31 décembre 2018. S’agissant du chiffre...
Le 22 mars 2019
Logistique
la-construction-du-port-de-mayumba-prend-forme

La construction du port de Mayumba prend forme

Le partenariat public-privé qui lie l’Etat gabonais à travers l'Office des ports et rades du Gabon (Oprag), à la société forestière Sustainable forestry management Africa (SFM Africa), va permettre dans...