Le financement des objectifs du développement durable nécessite entre 600 et 650 milliards de dollars par an en Afrique

Le financement des objectifs du développement durable nécessite entre 600 et 650 milliards de dollars par an en Afrique

() - Le directeur du département du développement du secteur financier à la Banque africaine de développement (BAD), Stefan Nalletamby, s’exprimant à Libreville sur les systèmes financiers africains, a déploré le déficit de financements des Objectifs de développement durable (ODD) en Afrique.

D’après lui, le financement des ODD nécessite «des investissements de l’ordre de 600 à 650 milliards de dollars  par an».

«Le déficit de financements est estimé à 200 milliards de dollars, dont plus de la moitié exclusivement réservée au secteur des infrastructures. Face aux enjeux, les systèmes financiers africains sont généralement étroits et sous-développés par rapport aux autres régions en développement.», souligne l’expert de la BAD, cité par la presse locale.

Pour l’essor du secteur financier sous-régional, Stefan Nalletamby a annoncé que la BAD est prête à aider à son développement en zone Cemac.

«La banque est prête à travailler avec les acteurs publics et privés, et d’autres partenaires au développement pour renforcer le secteur financier dans tous nos pays membres régionaux.», poursuit-il.

La réunion de Libreville a pour objectif d’identifier les obstacles au développement du secteur financier régional, ainsi que les instruments innovants permettant aux institutions financières de renforcer leurs contributions pour un meilleur financement de l’économie réelle dans la Cemac.

PcA

Facebook (copie)

Le 20 février 2019
TIC
la-coordination-du-projet-egabon-s’organise-pour-l’organisation-du-concours-du-plan-daffaires

La Coordination du projet eGabon s’organise pour l’organisation du Concours du plan d'affaires

La localité de Nkok, située à une trentaine de kilomètres de Libreville, sert de cadre depuis le 19 et ce, jusqu’au 21 février courant, à un atelier technique de conception...
Le 19 février 2019
Hydrocarbures
panoro-energy-annonce-une-augmentation-de-50-des-réserves-pétrolières-2p-du-champ-tortue-dans-les-eaux-gabonaises

Panoro Energy annonce une augmentation de 50% des réserves pétrolières 2P du champ Tortue, dans les eaux gabonaises

Au Gabon, le producteur norvégien de pétrole Panoro Energy vient de signaler une augmentation de 50% des réserves pétrolières 2P du champ producteur Tortue, situé sur le contrat de partage...
Le 19 février 2019
Finance
moneygram-gabon-plafonne-les-transferts-d’argent-internationaux

MoneyGram Gabon plafonne les transferts d’argent internationaux

S’agissant du plafonnement des transferts d’argent internationaux par les entreprises de transferts de fonds de la sous-région, certains experts invoquaient la raréfaction des devises dans le système bancaire et financier...
Le 18 février 2019
Agro
la-fao-exprime-son-satisfecit-sur-l’évolution-du-cadre-de-programmation-pays-dans-certaines-coopératives-au-nord-du-gabon

La FAO exprime son satisfecit sur l’évolution du Cadre de Programmation Pays dans certaines coopératives au nord du Gabon

Dans le cadre d’une mission de suivi et évaluation du Cadre de Programmation Pays (2017-2022), entre l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Gabon, le représentant...