Franc CFA : Rachida Dati préconise la délocalisation de son impression et le changement de nom

Franc CFA : Rachida Dati préconise la délocalisation de son impression et le changement de nom
Tags:

() - Rachida Dati (photo), ancienne ministre de la Justice de Nicolas Sarkozy, en visite à Abidjan où elle rencontre des personnalités en prélude au sommet Union européenne/Afrique, s’est prononcée sur le destin de cette monnaie qui divise et ravive à la fois passions et tensions.

Sur le site de La Tribune, la députée européenne, interrogée sur le renforcement du partenariat entre le continent et l’Union européenne au sujet de cette devise africaine, ne mâche pas ses mots pour exiger des réformes draconiennes jusqu’ici jamais envisagées.

«Tout d'abord, l'impression du Franc CFA doit quitter la France, et cette monnaie changer de nom afin de clore ce débat idéologique qui nuit aussi bien à l'Afrique qu'à la France.», lance-t-elle.

Si elle regrette que le débat prenne des proportions idéologiques au détriment des mutations essentielles à mener dans le sens de l’amélioration des conditions économiques de l’Afrique, elle pense que des «réformes devront se faire en douceur afin d'éviter toute perte de stabilité». Au-delà, il faudra aussi «réfléchir à des réformes en profondeur comme celle de la fin de la parité fixe avec l'Euro».

Cette sortie de Rachida Dati qui intervient près d’un mois après la réunion des ministres des Finances de la zone Franc, en France, sonne comme l’une des voies à explorer par les acteurs de cette monnaie.

Mais, jusqu’ici, les principaux protagonistes de ce dossier refusent d’évoquer cette éventualité. Car, rappelle les officiels français, il serait inopportun d’entretenir la confusion entre les difficultés économiques des pays, avec l’appartenance à une zone monétaire commune.

Bruno Le Maire, ministre français de l’Economie, a indiqué lors de la conférence de presse de clôture de la réunion des ministres des Finances de la zone Franc, tenue à Paris, les 4 et 5 octobre derniers, que les objectifs de garantie de stabilité et de protection des économies des 14 pays de la zone Franc, sont bien remplis à ce sujet.

SeM

Facebook (copie)

Le 26 juin 2019
Bois
375-millions-de-fcfa-pour-la-construction-d’un-laboratoire-au-sein-de-l’arboretum-raponda-walker-situé-près-de-libreville

375 millions de FCFA pour la construction d’un laboratoire au sein de l’arboretum Raponda Walker, situé près de Libreville

En marge du Gabon Wood Show ouvert, le 24 juin dernier à Libreville, Gabon Special Economic Zone et l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), ont conclu un accord de partenariat....
Le 26 juin 2019
Mining
au-gabon-le-français-eramet-veut-porter-sa-production-de-manganèse-de-43-à-7-millions-de-tonnes-à-l’horizon-2023

Au Gabon, le français Eramet veut porter sa production de manganèse de 4,3 à 7 millions de tonnes à l’horizon 2023

La compagnie minière de l’Ogooue (Comilog), filiale locale du groupe minier français Eramet, ambitionne d’augmenter sa production annuelle de manganèse. Il s’agit, assure la maison-mère de cette entreprise, de la...
Le 25 juin 2019
Bois
l’indien-nature-wood-industry-investit-13-milliard-de-fcfa-dans-la-transformation-du-bois-au-gabon

L’indien Nature Wood Industry investit 1,3 milliard de FCFA dans la transformation du bois au Gabon

La Zone économique à régime privilégié de Nkok vient de s’enrichir d’une nouvelle entreprise d’exploitation de bois. Nature Wood Industry, inaugurée le 21 juin dernier, est une usine indienne spécialisée...
Le 25 juin 2019
Bois
entre-2010-et-2018-la-transformation-du-bois-au-gabon-est-passée-de-280-mille-à-13-million-de-m3

Entre 2010 et 2018, la transformation du bois au Gabon est passée de 280 mille à 1,3 million de m3

L’ouverture officielle de la 2e édition du Gabon Wood Show, le 24 juin dernier à Libreville, a donné l’occasion au ministre des Forets, Lee White, de dresser un bilan de...