Le Gabon et le Maroc signent une convention pour acter la formation des formateurs gabonais dans les métiers du transport et de la logistique

Le Gabon et le Maroc signent une convention pour acter la formation des formateurs gabonais dans les métiers du transport et de la logistique

() - En clôture de son séjour de travail au Maroc, Carmen Ndaot, la ministre gabonaise du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et de l’Insertion des Jeunes, s’est rendue le 28 mars 2018, au siège de l’Office de formation et de perfectionnement professionnel (OFPPT), à Casablanca.

Reçue par Loubna Tricha, la directrice générale par intérim de cette institution, Carmen Ndaot et son hôte ont échangé sur les perspectives de coopération dans la cadre de la formation professionnelle, entre le royaume du Maroc et la République gabonaise. Outre un examen du bilan et des axes de coopération à développer conjointement pour l’avenir du dispositif de formation gabonais, les deux personnalités ont également apporté des éclairages sur l’état d’avancement du centre de formation dans les métiers du transport et de la logistique de Libreville. Une institution cofinancée par la Fondation Mohamed VI pour le développement durable et, dont la pose de la 1ère pierre a été effectuée, le 12 juin 2015 par le Roi Mohammed VI et le président, Ali Bongo Ondimba.

Cette visite a également été mise à profit par les responsables de la formation professionnelle du Gabon et la direction de l'OFPPT, pour parapher une convention confiant à l'OFPPT, le renforcement des capacités des formateurs gabonais, dans les métiers du transport et de la logistique.

Dans le même élan, les deux partenaires ont aussi convenu de prospecter conjointement des sources de financement auprès des bailleurs de fonds internationaux, tels que la Banque islamique de développement, la Banque mondiale, la Banque africaine de développement.

Faut-il le rappeler, entre les deux partenaires, il existe une dense coopération pour le financement de diverses actions et l'accompagnement dans la réalisation des projets de coopération identifiés.

Par ailleurs, plusieurs accords de coopération lient l'OFPPT aux acteurs de la formation professionnelle au Gabon, et notamment les accords signés à l'occasion de la visite, à Libreville, au mois de juin 2015, du Roi Mohammed VI. A l'heure actuelle, on dénombre près d'une quarantaine de stagiaires gabonais, en formation dans les établissements de l'OFPPT.

Stéphane Billé  

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 avril 2018
Justice
opération-mamba-blaise-wada-s’en-tire-avec-20-ans-de-prison-ferme-et-l’ensemble-de-ses-biens-confisqués

Opération « Mamba » : Blaise Wada s’en tire avec 20 ans de prison ferme et l’ensemble de ses biens confisqués

La Cour criminelle spéciale (CCS) de Libreville a rendu son verdict dans l’affaire opposant Blaise Wada, ancien coordinateur général de l’Unité de coordination des études et des travaux (Ucet), à...
Le 26 avril 2018
Economie
la-bad-a-injecté-328-milliards-fcfa-dans-le-plan-de-relance-économique-du-gabon-en-2017

La BAD a injecté 328 milliards Fcfa dans le Plan de relance économique du Gabon en 2017

La géographie des contributeurs au plan de relance de l’économie du Gabon révèle que la Banque africaine de développement (BAD) aura été en 2017, lors de la première revue du...
Le 26 avril 2018
Gouvernance
les-activités-liées-au-terrorisme-ont-représenté-465-milliards-de-dollars-en-2017

Les activités liées au terrorisme ont représenté 465 milliards de dollars en 2017

La Conférence de lutte contre le terrorisme et le financement de Daech et de Al Qaïda qui se tient à Paris en France depuis le 26 avril, a donné à...
Le 26 avril 2018
Economie
carlos-lopès-et-abdourahmane-sarr-s’invitent-au-débat-sur-le-franc-cfa

Carlos Lopès et Abdourahmane Sarr s’invitent au débat sur le Franc CFA

Après les propositions de Dominique Strauss-Kahn sur la réforme du Franc Cfa, l’ancien secrétaire de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, et le Sénégalais Abdourahmane Sarr (photo), ancien...