De nouvelles modalités pour une gestion plus facile et efficace des bourses des étudiants gabonais au Maroc

De nouvelles modalités pour une gestion plus facile et efficace des bourses des étudiants gabonais au Maroc

() - Une délégation de l’Agence nationale des bouses du Gabon (ANBG) vient de séjourner à Casablanca au Maroc. Conduite par Joël Lehman, le directeur général de l’ANBG, cette délégation est allée s’enquérir des conditions de démarrage du partenariat avec Smart Africa Consulting pour la gestion financière et administrative des étudiants gabonais boursiers au Maroc. Il a été précisément question de s’imprégner des différents processus et actions engagées par le cabinet marocain, afin de permettre aux étudiants boursiers gabonais au royaume chérifien de percevoir leurs émoluments et allocations, sans difficulté.

Cette visite aura ainsi permis de constater quelques problèmes. À titre d’exemple, les étudiants qui ont changé d’écoles n’auraient toujours pas débuté leurs formations. Pour remédier à ces dysfonctionnements, Smart Africa Consulting a annoncé un certain nombre de mesures. La structure entend mettre à disposition des bourses au sein de la Banque populaire, en raison d’un certain nombre d’avantages offert par cette institution. Elle prévoit également se lancer dans des opérations de suivi pédagogique (assiduité, implication, notes) et parascolaire (problèmes administratifs, logement, stages) des étudiants. Enfin, elle annonce des enquêtes de satisfaction par rapport à la qualité des études, du logement ou du transport.

Cette rencontre a ainsi permis de préciser les grands axes qui guident désormais l’octroi des bourses au Gabon. Et surtout, aux dirigeants gabonais, de réaffirmer leur foi en une gestion saine et rigoureuse des conditions dans lesquelles les apprenants gabonais poursuivent leurs humanités au Royaume du Maroc.

Au terme de la visite, les dirigeants de l’ANBG ont exprimé leur volonté de voir Smart Africa Consulting leur venir en aide à travers un écrémage des établissements et centres de formation censés accueillir des apprenants gabonais. L’objectif est de tendre vers une formation et des enseignements répondant aux aspirations profondes de l’économie nationale et permettant de lutter contre le chômage des jeunes en nette progression au Gabon. À ce titre, le DG de l’ANBG a demandé au cabinet marocain de procéder à l’organisation de séances d’orientation pour les étudiants dans l’optique de braquer les projecteurs sur les secteurs porteurs au Gabon.

Stéphane Billé avec l’ambassade du Maroc au Gabon

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 mai 2019
Formation
le-gouvernement-gabonais-revoit-les-conditions-d’attribution-des-bourses-d’études-dans-les-filières-techniques-et-professionnelles

Le gouvernement gabonais revoit les conditions d’attribution des bourses d’études dans les filières techniques et professionnelles

Entre autres projets abordés par le Conseil des ministres tenu ce 23 mai 2019, sous la présidence du chef de l’État, Ali Bongo, figurent en bonne place, les nouvelles modalités...
Le 24 mai 2019
Régulation
l’état-gabonais-renforce-les-missions-du-conseil-national-de-la-démocratie

L’État gabonais renforce les missions du Conseil national de la démocratie

« Les recommandations du dialogue politique d’Angondje seront transformées en textes législatifs », peut-on lire dans le communiqué final du conseil des ministres tenu à la présidence de la République du Gabon...
Le 24 mai 2019
Economie
l’état-gabonais-réorganise-la-direction-générale-de-la-dette

L’État gabonais réorganise la direction générale de la dette

Le conseil de ministre tenu le 23 mai dernier a décidé de réorganiser la politique économique et budgétaire de l’État. L’objectif est de mieux y intégrer l’activité du service de...
Le 24 mai 2019
Gouvernance
le-gouvernement-crée-un-office-des-sports-au-gabon

Le gouvernement crée un office des Sports au Gabon

Lors du conseil des ministres tenu le 23 mai 2019 au palais du bord de mer, le gouvernement a décidé de la création de l’Office national du développement du sport...