La stratégie du Gabon pour l’entrepreneuriat national et l’insertion des jeunes, repose sur cinq axes

La stratégie du Gabon pour l’entrepreneuriat national et l’insertion des jeunes, repose sur cinq axes

() - Dans le cadre du processus de diversification de l’économie, les autorités gabonaises ont élaboré une stratégie pour l’entrepreneuriat national et l’insertion des jeunes reposant sur cinq thématiques. Mise en œuvre par le ministère des PME et de l’Artisanat, cette nouvelle politique entrepreneuriale concerne : le cadre juridique, la formation, l’accès aux financements, l’accès aux marchés et la promotion

Le cadre juridique

Pour l’implémentation d’un cadre juridique adapté à l’entrepreneuriat, trois nouvelles lois sont en cours d’adoption. La première définit le statut de PME et crée deux nouveaux statuts juridiques, le premier pour l’auto entrepreneur et celui d’étudiant-entrepreneur. La seconde porte sur les structures d’encadrement et d’accompagnement des PME, et définit le statut des incubateurs. Enfin, une loi sur l’artisanat a été adoptée cette année.

La formation

Second axe de cette politique entrepreneuriale, la formation occupe une part essentielle de cette ambitieuse stratégie. L’entrepreneuriat serait introduit dès les classes de Seconde dans l’ensemble des filières d’enseignement. Tandis que les incubateurs sectoriels formeront à un métier précis.

L’accès aux financements

L’accès aux financements serait, par ailleurs, amélioré par la mise en place de deux fonds : le Fonds de garantie des PME, doté de 10 Mds FCFA, a pour objectif de faciliter l’obtention de capitaux pour les PME gabonaises. Il en est de même de Bpifrance qui est associée à sa mise en place depuis l’année dernière et du Fonds Okoumé, filiale à 100 % du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS), qui dispose aussi d’un capital de 20 Mds FCFA pour des opérations de capital risque.

L’accès aux marchés

Dans le but de renforcer l’accès aux marchés publics pour ces entreprises, le gouvernement souhaite réserver 30 % de la commande totale à ces nouveaux entrepreneurs. Dans ce cadre, le ministère des PME fera désormais partie des commissions d’appels d’offres afin d’asseoir la crédibilité du dispositif.

La promotion

Le secteur artisanal, créateur d’emplois, devrait aussi bénéficier d’améliorations notables. Une loi sur l’orientation du secteur de l’artisanat adoptée en avril 2018, permet désormais de mettre en place un dispositif législatif, économique et technique, favorable à son développement.

Par ailleurs, la création d’une Chambre gabonaise des métiers et de l’artisanat est étudiée avec l’appui de la coopération française. Enfin, la Confédération des artisans et petites entreprises du Gabon, devrait permettre la défense des intérêts de ses membres.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 11 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-engage-un-plaidoyer-auprès-du-fmi-pour-le-rapatriement-des-recettes-d’exportation

La Cemac engage un plaidoyer auprès du FMI pour le rapatriement des recettes d’exportation

Une délégation mandatée par le président en exercice de la Cemac, Idriss Déby Itno, conduite par le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, et composée du...
Le 9 décembre 2018
Economie
bien-qu’en-recul-la-chine-conserve-le-maillot-jaune-des-partenaires-commerciaux-du-gabon

Bien qu’en recul, la Chine conserve le maillot jaune des partenaires commerciaux du Gabon

Malgré un recul de 8,8% des biens échangés, la Chine demeure le premier partenaire du Gabon sur les 9 premier mois 2018, avec une valeur des échanges globale estimée à...
Le 9 décembre 2018
Economie
chute-des-exportations-hors-pétrole-au-troisième-trimestre-2018

Chute des exportations hors-pétrole au troisième trimestre 2018

Le troisième trimestre de l’année en cours, n’aura pas été favorable pour le Gabon, en matière d’exportations hors-pétrole. En effet, selon la Direction générale de l’économie, pour la première fois depuis...
Le 8 décembre 2018
Gouvernance
après-quatre-années-d’exécution-la-banque-mondiale-évalue-le-ppic-du-gabon

Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

Approuvé en mars 2014, et mis en œuvre en 2015, par le gouvernement gabonais, avec le soutien de la Banque mondiale, le Projet de promotion de l’investissement et de la...