La Banque mondiale promeut l’entrepreneuriat jeune au Gabon

La Banque mondiale promeut l’entrepreneuriat jeune au Gabon

() - Dans le cadre du financement du projet pour la promotion des investissements et la compétitivité au Gabon, (PPIC), la Banque mondiale vient d’apporter son appui à la formation de jeunes entrepreneurs gabonais, à travers la deuxième édition du Concours national de plan d’affaires - grand prix de l’excellence 2018 (CNPA).

En présence du Premier ministre, Emmanuel Issozet Ngondet, et de plusieurs membres du gouvernement gabonais, les 47 nouveaux entrepreneurs lauréats de cette compétition ont été primés, ce 15 avril 2018, au terme d’une compétition qui a vu la participation de 482 candidats, après 10 mois de compétition.

Organisé sous l’égide du ministère de la Promotion des investissements privés, de l’Entrepreneuriat national, des PME, et piloté par l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI), le CNPA a permis de former les candidats cette année, sur un certain nombre de secteurs jugés stratégiques.

Il s’agit entre autres de : l’élaboration de business plan, la prise de parole à l’élaboration d’un modèle économique viable, la réalisation d’étude de marché fiable et la réalisation d’un financier complet dans la perspective d’une présentation à des investisseurs potentiels.

Les formations, quant à elles, ont été assurées avec l’appui des incubateurs, JA Gabon et Ogooué-Lab, ainsi qu’avec ATACE-Handi, une association spécialisée dans la formation et l’accompagnement spécifique des entrepreneurs vivant avec un handicap.

La singularité de cette édition 2018 aura été la participation de personnes vivant avec un handicap. Cela, dans le but de contribuer à la lutte contre l’exclusion sociale, en offrant les mêmes chances de réussite à tous les postulants.

Le jury constitué de 15 membres, était composé d’experts en marketing et communication, banque d’investissement, en informatique, management et stratégie, agronomie, gestion de projets, finances et comptabilité et en accompagnement de start-up.

Outre des lauriers remis en termes de dizaines de millions empochés, la promotion 2018 bénéficiera également d’un accompagnement post-compétition pour permettre aux nouveaux entrepreneurs de gérer leur intégration commerciale via, un compte bancaire et renforcer leur capacité de gestion des entreprises.

Précisons que le Concours national de plan d’affaires a été initié par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, en 2014. Il vise la promotion de l’entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 15 octobre 2018
Gouvernance
la-ceeac-et-l’unoca-se-félicitent-de-l’excellence-de-leur-coopération

La CEEAC et l’UNOCA se félicitent de l’excellence de leur coopération

Le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), Ahmad Allam-mi et le Représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, chef du Bureau régional des Nations...
Le 14 octobre 2018
Economie
les-prix-à-la-consommation-augmentent-sensiblement-sur-les-six-premiers-mois-de-l’année

Les prix à la consommation augmentent sensiblement sur les six premiers mois de l’année

Au premier trimestre de l’année en cours, l’Indice harmonisé des prix à la consommation laissait apparaître une évolution des prix à la consommation de 2,7%. Cette hausse s’est envolée au...
Le 14 octobre 2018
Gouvernance
wwf-salue-la-mesure-portant-certification-des-concessions-forestières-au-gabon

WWF salue la mesure portant certification des concessions forestières au Gabon

L’exigence de certification forestière faite par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le 26 septembre dernier aux compagnies forestières, est vivement saluée par les institutions internationales de défense...
Le 14 octobre 2018
Economie
la-beac-la-france-et-le-fmi-plaident-pour-une-suppression-des-exonérations-fiscales-en-zone-cemac

La BEAC, la France et le FMI plaident pour une suppression des exonérations fiscales en zone CEMAC

Le gouverneur de la BEAC et le président du comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale ont défendu l’idée d’une suppression des exonérations fiscales par les pays membres de cette...