L’Ecole nationale d’administration du Gabon livre sa 35ème cuvée

L’Ecole nationale d’administration du Gabon livre sa 35ème cuvée

() - Baptisée promotion Emmanuel Issoze Ngondet, la 35e cuvée de l’Ecole nationale d’administration du Gabon (ENA) a reçu ses parchemins, le 22 novembre dernier.

La cérémonie de remise des diplômes aux impétrants a été présidée par le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet, parrain de la promotion.

Après deux ans de formation, cette 35ème cuvée vient renforcer les capacités de l’administration afin de répondre aux besoins du pays, qui reposent désormais sur une administration dont le fonctionnement est basé sur le principe de la spécialité des tâches. Et c’est approche qui a été soulignée dans les différentes allocutions qui ont marqué cette cérémonie.  

Prenant la parole en premier, le Directeur général de l’école, Anatole Tsioukacka, après avoir évoqué les qualités reconnues d’homme d’Etat, qui ont conduit les diplômés à porter leur choix sur la personne d’Emmanuel Issoze Ngondet, a également décliné le bien-fondé de la réforme en cours de l’ENA, qui devrait venir renforcer son statut d’établissement de référence et d’excellence.

Le major de la Promotion, Boris Alban Udiam a quant à lui remercié, au nom de ses collègues, le PM, pour avoir accepté d’être le parrain de leur promotion. Il a en outre indiqué que la 35ème promotion « s’engage à œuvrer à la réalisation et à l’atteinte des objectifs assignés aujourd’hui à l’administration publique, à savoir l’efficience, l’efficacité, la responsabilité, la performance et la qualité des services publics».

Le ministre de la Fonction publique et PCA de l’ENA, Jean Marie Ogandaga a, quant lui, redéfini les nouveaux défis auxquels l’ENA doit désormais faire face. Il s’agit notamment selon lui, d’être « un acteur majeur de formation des hauts cadres de notre administration ».

Enfin, Emmanuel Issoze Ngondet, tant qu’ancien élève de l’ENA a dit toute sa joie, d’être le parrain de la 35ème promotion, mais aussi émis le vœu qu’un contact permanent soit établis avec les anciennes promotions de l’Ecole. Cela, en vue de revaloriser et redynamiser le service public gabonais.

Pour rappel, la 35ème promotion de l’ENA est constituée de 22 élèves. Ils sont répartis entre les secteurs de l’administration sanitaire et hospitalière, civile, de l’inspection du travail et de la diplomatie.

Stéphane Billé

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 15 octobre 2018
Gouvernance
la-ceeac-et-l’unoca-se-félicitent-de-l’excellence-de-leur-coopération

La CEEAC et l’UNOCA se félicitent de l’excellence de leur coopération

Le Secrétaire général de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), Ahmad Allam-mi et le Représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, chef du Bureau régional des Nations...
Le 14 octobre 2018
Economie
les-prix-à-la-consommation-augmentent-sensiblement-sur-les-six-premiers-mois-de-l’année

Les prix à la consommation augmentent sensiblement sur les six premiers mois de l’année

Au premier trimestre de l’année en cours, l’Indice harmonisé des prix à la consommation laissait apparaître une évolution des prix à la consommation de 2,7%. Cette hausse s’est envolée au...
Le 14 octobre 2018
Gouvernance
wwf-salue-la-mesure-portant-certification-des-concessions-forestières-au-gabon

WWF salue la mesure portant certification des concessions forestières au Gabon

L’exigence de certification forestière faite par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, le 26 septembre dernier aux compagnies forestières, est vivement saluée par les institutions internationales de défense...
Le 14 octobre 2018
Economie
la-beac-la-france-et-le-fmi-plaident-pour-une-suppression-des-exonérations-fiscales-en-zone-cemac

La BEAC, la France et le FMI plaident pour une suppression des exonérations fiscales en zone CEMAC

Le gouverneur de la BEAC et le président du comité ministériel de l’Union monétaire d’Afrique centrale ont défendu l’idée d’une suppression des exonérations fiscales par les pays membres de cette...