Sécurité alimentaire : la FAO forme les agriculteurs gabonais aux techniques de la transformation

Sécurité alimentaire : la FAO forme les agriculteurs gabonais aux techniques de la transformation

() - Le Bureau régional de la FAO renforce les capacités techniques, matérielles et organisationnelles des producteurs agricoles gabonais. L’organisme onusien, par cette formation, veut contribuer à la sécurité alimentaire dans un pays où tout est importé et où pas moins de 370 milliards de Fcfa sont dépensés chaque année pour acheter de la nourriture dans les pays occidentaux, asiatiques et américains.

Si le gouvernement fait des efforts dans la prise d’initiatives pouvant conduire à l’amélioration des rendements, reste cependant que ceux-ci ne sont pas optimisés et que la transformation des produits agricoles par les opérateurs de la filière et les agriculteurs, n’évolue pas du fait de l’absence d’utilisation de procédés technologiques actualisés.

Animée par les experts nationaux et internationaux issus des structures spécialisées dans de la transformation des produits agricoles, à l’instar du Centre écologique Albert Schweitzer du Burkina Faso (CEAS), l’Institut de recherche en sciences appliquées et technologiques du même pays ou encore l’ONG Qua Tela de Sao Tomé et Principe, la formation constitue également un moment de découverte de nouvelles expériences dans le domaine de la transformation.

Ainsi par exemple, les opérateurs des différentes filières agricoles du Gabon découvriront et apprendront de nouvelles gammes de produits. Ils vont également acquérir des connaissances sur les procédures réglementaires en matière de normalisation de produits transformés.

La FAO les entretient également sur le conditionnement, les bonnes pratiques de transformations agricoles, les nouvelles techniques de conservation des produits agricoles, la traçabilité ou encore l’étiquetage des produits.

Auxence Mengue

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 septembre 2017
Gouvernance
le-gouvernement-compte-faire-un-gain-de-20-milliards-de-fcfa-par-an-avec-la-maîtrise-de-la-masse-salariale

Le gouvernement compte faire un gain de 20 milliards de FCfa par an, avec la maîtrise de la masse salariale

Pour la relance de l’économie, le gouvernement gabonais indique qu’il va procéder, sur la période 2017-2019, à une série de réformes afin d’améliorer la maîtrise de la dépense liée à...
Le 22 septembre 2017
Economie
l’algérie-veut-faire-du-gabon-l’orthocentre-des-échanges-commerciaux-avec-l’afrique-centrale

L’Algérie veut faire du Gabon l’orthocentre des échanges commerciaux avec l’Afrique centrale

A l’issue de l’audience accordée par le maire de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, à l’ambassadeur d’Algérie en poste dans la capitale gabonaise, Mohamed-Antar Daoud, il a été retenu l’organisation,...
Le 22 septembre 2017
Justice
rencontre-entre-fatou-bensouda-et-ali-bongo-ondimba-à-new-york

Rencontre entre Fatou Bensouda et Ali Bongo Ondimba à New York

Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, et le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, se sont rencontrés à New York, en marge de l’Assemblée générale...
Le 21 septembre 2017
Gouvernance
mathias-otounga-ossibadjouo-veut-booster-l’industrie-touristique-gabonaise

Mathias Otounga Ossibadjouo veut booster l’industrie touristique gabonaise.

Dans la poursuite de la série des prises de contact avec ses administrés, le nouveau ministre gabonais des Sports, du Tourisme et des Loisirs, Mathias Otounga Ossibadjouo (photo) vient clairement...