Le Gabon a largement réussi son émission d’obligations internationales de 200 millions $

Le Gabon a largement réussi son émission d’obligations internationales de 200 millions $

() - L'opération est passée discrètement, mais malgré un niveau d'endettement projeté à 62% de son Produit Intérieur Brut en 2017, le Gabon est parvenu à séduire le marché international des capitaux avec une émission d'obligations internationales de 200 millions $.

L'opération arrangée par Deutsche Bank a reçu un taux d'intérêt de 7% à l'ouverture des offres, avant que ce dernier ne redescende à 6,85%. Les souscriptions ont atteint un montant global de 600 millions, même si la République Gabonaise s'en est tenue à son besoin initial.

Cette performance de l'emprunt souverain gabonais à de quoi surprendre. Au-delà de son niveau d'endettement, les investisseurs ciblant l’Afrique, suivaient attentivement l'élection présidentielle à risque au Kenya et le vote de confiance du président Zuma en Afrique du sud.

Le Gabon semble avoir bénéficié de plusieurs éléments positifs. L'accord trouvé avec le FMI lui a donné de la marge sur la gestion de son équilibre extérieur. En plus de cela les investisseurs continuent de montrer de l’intérêt pour des obligations souveraines avec des taux de rendement supérieur à 5%.

Idriss Linge

Facebook (copie)

Le 13 décembre 2017
Infrastructures
infrastructures-l’etat-somme-des-entreprises-de-cesser-leurs-activités

Infrastructures : l’Etat somme des entreprises de cesser leurs activités

A la suite du constat des malfaçons dans la réalisation des travaux concernant plusieurs itinéraires sur les routes nationales N°1 et N°3, le conseil présidentiel des infrastructures a décidé de...
Le 12 décembre 2017
Mining
la-comilog-se-dote-d’une-pelle-amphibie-pour-réhabiliter-la-rivière-moulili

La Comilog se dote d’une pelle amphibie pour réhabiliter la rivière Moulili

En vue de concilier ses activités d’exploitation du manganèse et la préservation des équilibres écologiques environnants, la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog) vient de se doter d’une pelle amphibie  pour...
Le 12 décembre 2017
Bois
selon-interpol-l’exploitation-forestière-illégale-occasionne-des-pertes-de-150-milliards-fcfa-dans-les-pays-du-bassin-du-congo

Selon Interpol, l’exploitation forestière illégale occasionne des pertes de 150 milliards FCfa dans les pays du Bassin du Congo

Entre 2013 et 2015, le bureau Interpol de Yaoundé, a opéré des saisies de cargaison de bois illégalement exploités d’un montant de 1,3 milliard de dollars, soit environ 716 milliards...
Le 11 décembre 2017
Agro
après-le-cameroun-et-le-gabon-la-société-bvs-compte-s’étendre-dans-la-cemac-et-la-ceeac

Après le Cameroun et le Gabon, la société BVS compte s’étendre dans la Cemac et la Ceeac

A l’occasion de l’inauguration de son usine de production de vin, le 9 décembre, à Douala, Guillaume Sarra, le président de BVS (Boissons vins & spiritueux) a annoncé que la...