Les solutions de la Banque mondiale pour accroître la marge de manœuvre budgétaire du Gabon

Les solutions de la Banque mondiale pour accroître la marge de manœuvre budgétaire du Gabon

() - De l’avis de la Banque mondiale, pour accroître sa marge de manœuvre budgétaire de façon durable, « il est crucial [pour le Gabon] de poursuivre les efforts entrepris ces dernières années pour diversifier l’économie ».

Cette réflexion est contenue dans une récente étude de l’institution de Bretton Woods, intitulée « Améliorer la qualité de la dépense publique pour favoriser une croissance inclusive ». Ce document procède à l’analyse des dépenses publiques du pays sur la période 2012 à 2017 et fait des propositions au gouvernement afin de rectifier le tir.

En diversifiant davantage son économie, soutient l’institution financière, « le Gabon serait en mesure de générer de nouvelles sources de revenus et de mobiliser davantage de recettes intérieures, tout en créant un plus grand nombre d’opportunités d’emplois pour les générations futures ».

La Banque mondiale indique en outre que des solutions à plus court terme existent néanmoins pour permettre au gouvernement de consolider plus rapidement son équilibre budgétaire. L’institution de Bretton Woods cite par exemple la mise en œuvre du nouveau code régissant la passation des marchés publics et la responsabilisation de l’agence des marchés publics pour renforcer le processus.

La banque préconise également de mettre à jour le plan national d’infrastructures et d’assurer une plus grande cohérence entre les plans sectoriels en exigeant des mises à jour et des examens réguliers. Il convient aussi d’améliorer les contrôles en matière de recrutement et mettre en œuvre de nouvelles procédures d’embauche afin de gérer plus efficacement la masse salariale.

Enfin, en ce qui concerne la mobilisation de recettes non pétrolières, il est judicieux de développer des indicateurs de risque et de classer les contribuables en fonction des risques afin de faciliter un contrôle axé sur le risque, soutient la Banque mondiale.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 juin 2019
Gouvernance
pour-le-ministre-de-la-bonne-gouvernance-et-de-la-lutte-contre-la-corruption--la-récréation-est-terminée--pour-les-fonctionnaires-véreux

Pour le ministre de la Bonne gouvernance et de la Lutte contre la corruption, « la récréation est terminée » pour les fonctionnaires véreux

Lors de sa prise de fonction, Francis Nkea Ndzigue, ministre de la Bonne gouvernance, de la Lutte contre la corruption et de l’évaluation des politiques publiques n’est pas allé de...
Le 23 juin 2019
Gouvernance
le-sénat-demande-des-comptes-sur-le-bilan-des-emprunts-contractés-par-l’etat

Le Sénat demande des comptes sur le bilan des emprunts contractés par l’Etat

Les Sénateurs gabonais, au cours de la séance de questions au gouvernement en fin de semaine dernière, ont exprimé leurs inquiétudes face à la montée de l’endettement du pays. Aussi...
Le 23 juin 2019
Régulation
selon-daniel-ona-ondo-la-fusion-de-la-cemac-et-de-la-ceeac-présente-plusieurs-avantages

Selon Daniel Ona Ondo, la fusion de la Cemac et de la CEEAC présente plusieurs avantages

La réunion ministérielle du comité de pilotage de la réforme institutionnelle de la CEEAC (Copil RI) tenue à Libreville le 19 juin a donné l’occasion au président de la Commission...
Le 21 juin 2019
Gouvernance
un-forum-pour-encourager-l’entrepreneuriat-à-port-gentil-ville-frappée-de-plein-fouet-par-la-chute-des-cours-du-pétrole

Un forum pour encourager l’entrepreneuriat à Port-Gentil, ville frappée de plein fouet par la chute des cours du pétrole

Le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a procédé ce 20 juin 2019, à Port-Gentil, au lancement des travaux du Forum pour l’entrepreneuriat et la reconversion professionnelle (FERP). Organisé sous le haut...