Le président de la Commission veut privilégier les réformes qui accélèrent la diversification

Le président de la Commission veut privilégier les réformes qui accélèrent la diversification

() - La 8ème session ordinaire du comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac , tenue à Douala le week-end dernier, a donné l’occasion à Daniel Ona Ondo, président de la Commission de la Cemac, de tracer les pistes permettant à la sous-région de retrouver le chemin de la prospérité.  

Pour sortir du marasme que connaît l'Afrique centrale depuis la crise née de la chute du prix du baril de pétrole, Daniel Ona Ondo demande de « privilégier des mesures de réformes économiques pour accélérer la diversification ».

Car, avec un bilan marqué par la sortie de la récession et les perspectives positives des économies de la sous-région, « les difficultés de redressement budgétaires, l'accroissement de l'endettement et les retards d'apurement des arriérés de la dette publique intérieure » laissent encore apparaître des signes de fragilité.

Le président de la Commission préconise donc l'accentuation des efforts dans la mise en œuvre des réformes permettant d'atteindre 3% de croissance du PIB en 2019, voire 3,8% en 2020.

Si les réserves de change ont été stabilisées, il reste que celles-ci se situent toujours en deçà des niveaux requis et souhaités. « Il est temps de réaffirmer notre souveraineté et appeler les multinationales au respect des lois, des directives et règlements que nous édictons nous-mêmes », martèle Ona Ondo.

Veiller à la viabilité des finances publiques et au renforcement de la stabilité extérieure en privilégiant les réformes portant sur l’accélération de croissance n’est pas une option, selon le président de la Comission.

« Ce processus doit se concevoir avec l'approfondissement de l'intégration régionale, parallèlement au plaidoyer accentué auprès des partenaires au développement, en faveur des solutions de financement innovantes des projets d'infrastructures intégrateurs et aux mesures de renforcement de la solidité du secteur financier », lance Daniel Ona Ondo.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre es la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de positive à stable

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...
Le 17 juin 2019
Economie
les-économies-de-la-cemac-améliorent-leur-compétitivité-au-1er-trimestre-2019

Les économies de la Cemac améliorent leur compétitivité au 1er trimestre 2019

Sous l’effet d’une dépréciation du taux de change effectif nominal, et d’un taux d’inflation moins élevé dans la sous-région que chez ses concurrents et partenaires, la compétitivité-prix des économies de...