Les environnementalistes attirent l’attention des autorités gabonaises sur le braconnage du lamantin

Les environnementalistes attirent l’attention des autorités gabonaises sur le braconnage du lamantin

() - Face à la forte montée du braconnage envers le lamantin, les environnementalistes attirent l’attention des autorités gabonaises sur le braconnage de cette espèce qui pourrait conduire à son extinction au Gabon dans un proche avenir.

Selon les experts, cette espèce animale aquatique qui a déjà complètement disparu de l’estuaire du pays, notamment dans la région de la Mondah, a finalement trouvé refuge dans la région du Bas-Ogooué. « Longtemps rependue sur la région de l’Estuaire particulièrement dans la Mondah, la quantité qu’il en reste n’est observable que dans les lagunes Banio, Nkomi, Ndougou et Iguela », indiquent-on.

Le lamantin est un mammifère aquatique qui vit près des littoraux et dans certaines zones humides ou fleuves, la ceinture tropicale intertropicale. La femelle de cette espèce commence à se reproduire à l’âge de 7 ans, cette gestation dure environ 13 mois, il n’y a qu’un seul petit qui naît de 30 kg. Le lamantin est un animal docile qui a besoin d’eau d’au moins 20°C pour vivre. Il est essentiellement herbivore.

L’on souligne également que le Gabon n’est pas le seul pays où les environnementalistes rappellent l’importance de protéger ce maintenicien de l’environnement, compte tenu de son rôle d’indicateur de la bonne santé des écosystèmes.

Pourtant la législation gabonaise se veut claire sur la question car, l’espèce est intégralement protégée. C’est dire que sa capture est interdite. De fait toute personne trouvée en possession d’un quelconque trophée est passible de prison allant de cinq mois à un an et d’une amende de 2 à 10 millions de FCFA.

Au niveau international, cette espèce animale aquatique est aujourd’hui protégée par la Convention des espèces en voie de disparition (CITES).

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 avril 2018
Justice
opération-mamba-blaise-wada-s’en-tire-avec-20-ans-de-prison-ferme-et-l’ensemble-de-ses-biens-confisqués

Opération « Mamba » : Blaise Wada s’en tire avec 20 ans de prison ferme et l’ensemble de ses biens confisqués

La Cour criminelle spéciale (CCS) de Libreville a rendu son verdict dans l’affaire opposant Blaise Wada, ancien coordinateur général de l’Unité de coordination des études et des travaux (Ucet), à...
Le 26 avril 2018
Economie
la-bad-a-injecté-328-milliards-fcfa-dans-le-plan-de-relance-économique-du-gabon-en-2017

La BAD a injecté 328 milliards Fcfa dans le Plan de relance économique du Gabon en 2017

La géographie des contributeurs au plan de relance de l’économie du Gabon révèle que la Banque africaine de développement (BAD) aura été en 2017, lors de la première revue du...
Le 26 avril 2018
Gouvernance
les-activités-liées-au-terrorisme-ont-représenté-465-milliards-de-dollars-en-2017

Les activités liées au terrorisme ont représenté 465 milliards de dollars en 2017

La Conférence de lutte contre le terrorisme et le financement de Daech et de Al Qaïda qui se tient à Paris en France depuis le 26 avril, a donné à...
Le 26 avril 2018
Economie
carlos-lopès-et-abdourahmane-sarr-s’invitent-au-débat-sur-le-franc-cfa

Carlos Lopès et Abdourahmane Sarr s’invitent au débat sur le Franc CFA

Après les propositions de Dominique Strauss-Kahn sur la réforme du Franc Cfa, l’ancien secrétaire de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, et le Sénégalais Abdourahmane Sarr (photo), ancien...