Avec l’engagement du Cameroun, l’ouverture des frontières est désormais totale entre les six Etats de la Cemac

Avec l’engagement du Cameroun, l’ouverture des frontières est désormais totale entre les six Etats de la Cemac

() - Il ne restait plus que le Cameroun pour que l’ouverture totale des frontières soit effective entre les six Etats de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Dans ce sens, après le Tchad, la RCA, le Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale, le délégué général à la Sûreté nationale du Cameroun, Martin Mbarga Nguelé (photo), a signé le 1er novembre 2017, la circulaire qui matérialise la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace Cemac.

« Il est porté à la connaissance de tous les responsables des administrations en charge de la gestion des frontières, qu’en application des hautes instructions des chefs d’Etat contenues dans l’Acte additionnel du 25 juin 2013, la libre circulation des ressortissants des six Etats membres de la Cemac est intégrale sur l’ensemble du territoire communautaire », écrit Martin Mbarga Nguelé.

A cet effet, indique le délégué général à la Sûreté nationale, les ressortissants de l’un des Etats membres ci-après désignés : Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine et Tchad, détenteurs d’une pièce sécurisée (passeport ou carte nationale d’identité) en cours de validité, ne sont plus soumis à l’obligation de visa d’entrée au Cameroun. Idem pour ce qui est de l’autorisation de sortie pour tout séjour ne dépassant pas trois mois, soit 90 jours en territoire camerounais.

Sylvain Andzongo

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...