Le gouvernement demande aux entreprises installées au Gabon d’arrêter d’expatrier leurs recettes

Le gouvernement demande aux entreprises installées au Gabon d’arrêter d’expatrier leurs recettes

() - « Arrêtez d’expatrier vos recettes. Il faut financer l’investissement au Gabon », a lancé le Premier ministre lors d’une récente rencontre avec les chefs d’entreprise installés dans le pays. « Il y a des entreprises qui brassent beaucoup d’argent et vont créer des emplois ailleurs. C’est ici qu’il faut créer de la richesse pour avoir une croissance inclusive et partagée », a ajouté Julien Nkoghe Bekale. Pour le chef du gouvernement, « on ne peut pas soutenir l’économie d’un pays rien qu’avec le budget de l’État ».
La rencontre entre le Premier ministre et les opérateurs économiques s’inscrit dans le cadre d’une campagne d’explications des réformes initiées par le gouvernement. À l’occasion, plusieurs dossiers jugés d’importance considérable ont été abordés. Il s’agit entre autres de la situation économique du pays, de la dette de l’État vis-à-vis des entreprises, de la situation du marché du travail, des besoins des employeurs en termes d’embauche, des modalités de demandes d’autorisations de travail pour ce qui est de la main-d’œuvre étrangère, de l’état de la filière professionnelle, de l’implication du secteur privé dans le processus de gouvernance, de la réforme du Code du travail et de la flexibilité de l’emploi.
Cette approche, indique-t-on à la primature, « entre dans le cadre d’un nouvel ordre économique et d’une nouvelle gouvernance ». À travers celle-ci, « le gouvernement entend partager sa vision et son approche des préoccupations des populations. Lesquelles devront se traduire par des réformes structurelles sectorielles, des mesures gouvernementales prioritaires et le dialogue permanent multidimensionnel ». Le PM invite donc les opérateurs économiques à œuvrer de concert avec son équipe pour mener au mieux les différentes réformes, dans une dynamique apaisée et dans un climat social favorable.
Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 septembre 2019
Une Sécurité & Justice
l’onu-forme-des-officiers-gabonais-à-la-lutte-contre-le-terrorisme

L’ONU forme des officiers gabonais à la lutte contre le terrorisme

Les différents corps des forces de défense et de sécurité du Gabon ont été formés entre le 16 et le 19 septembre dernier, au siège du commandement des forces de...
Le 20 septembre 2019
Justice
les-victoires-judiciaires-du-gabon-contre-eurofinsa-et-enka-lui-font-économiser-70-milliards-de-cfa

Les victoires judiciaires du Gabon contre Eurofinsa et Enka lui font économiser 70 milliards de CFA

En début de semaine, le Gabon a eu gain de cause dans le procès qui l’opposait au groupe espagnol Eurofinsa, propriétaire de la société de BTP Ceddex-Entraco. L’entreprise avait porté...
Le 19 septembre 2019
Formation
les-offres-de-formation-et-de-création-d’emplois-de-comilog-au-centre-d’une-audience-avec-le-ministre-de-l’emploi

Les offres de formation et de création d’emplois de Comilog au centre d’une audience avec le ministre de l’Emploi

L’administrateur directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), Leod-Paul Batolo, et le représentant général du groupe Eramet au Gabon, Bruno Faour, ont rencontré le ministre de l’Emploi, du...
Le 18 septembre 2019
Gouvernance
la-guinée-équatoriale-sensibilisée-à-l’intérêt-de-construire-une-zone-franche-au-niveau-des-trois-frontières

La Guinée Équatoriale sensibilisée à l’intérêt de construire une zone franche au niveau des trois frontières

La perspective de la construction d’une zone économique spéciale à la zone des trois frontières, que la Guinée Équatoriale partage avec le Gabon et le Cameroun, a été évoquée lors...