Chine-Afrique : le WWF recommande une gouvernance durable des projets

Chine-Afrique : le WWF recommande une gouvernance durable des projets

() - Au Gabon, comme ailleurs en Afrique, les entreprises chinoises investissent dans les mines, les infrastructures énergétiques et routières, les télécommunications ou encore l’exploitation et l’industrie forestières. Des secteurs qui exigent d’importants travaux qui affectent la biodiversité.

Aussi, le Fonds mondial pour la nature (WWF) pense que la coopération entre l’empire du Milieu et le continent « doit être guidée par le respect des normes de durabilité environnementale et la sauvegarde d’une croissance stable et durable ».

Car, si l’Afrique veut suivre la voie de la Chine en appuyant son développement par la création d’emplois, la mise en place de conditions favorables à une croissance durable et la poursuite de la construction des infrastructures, cela passe par le respect des normes environnementales.

« C’est seulement à cette condition que l’achèvement d’une croissance économique qui prend en compte les besoins des Gabonais et de l’environnement, et qui assure la résilience aux changements climatiques sera possible », confie Frederick Kwame Kumah, directeur régional de WWF Afrique.

Pour le WWF qui a commis un communiqué à cet effet, les grands investissements chinois, à l’instar des barrages hydroélectriques, des mines et des plantations agricoles, en raison des grands dégâts irréversibles sur la nature, doivent être soumis au respect des normes environnementales et sociales internationales.

« Le Gabon est engagé à poursuivre le développement économique tout en préservant les richesses naturelles du pays et en assurant une prospérité partagée pour ses citoyens. Le sommet du FOCAC devrait ainsi fournir un soutien financier significatif pour la mise en œuvre réussie des ODD de l’Agenda 2063 de l’UA et de ses plans décennaux », confie Marc Languy, directeur régional adjoint pour l’Afrique centrale de WWF.

D’après Pauwel De Wachter, directeur national par intérim de WWF-Gabon, « un rapprochement avec la Chine est prometteur à condition qu’il soit encadré par une bonne gouvernance des projets ».

PcA

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 juin 2019
Services publics
le-ministre-justin-ndoundangoye-veut-améliorer-l’offre-de-transport-au-gabon

Le ministre Justin Ndoundangoye veut améliorer l’offre de transport au Gabon

À la faveur d’une séance de travail organisée ce 18 juin 2019, le ministre des Transports et du Tourisme, Justin Ndoundangoye, a décliné la nouvelle feuille de route du ministère,...
Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de stable à positive

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...