Infrastructures : l’Etat va recruter d’autres opérateurs pour les nationales 1 et 3

Infrastructures : l’Etat va recruter d’autres opérateurs pour les nationales 1 et 3

() - Le ministre des Travaux publics et des Infrastructures Jean-Pierre Oyiba (photo), est revenu dans un entretien accordé au quotidien pro gouvernemental L’Union sur les contours de la décision du gouvernement de mettre un terme à la collaboration avec les entreprises Socoba, Entraco-Cedex et Acciona sur la construction des routes nationales 1 et 3.

Les entreprises, apprend-on dans l’entretien du ministre, mécontentes de cette décision prise le 8 décembre 2017, ont décidé de porter plainte devant les tribunaux pour rupture abusive de contrat. 

D’après le ministre, c’est en 2008 que la première commande de construction d’un linéaire entre le PK 12 et le PK 75 a été passée entre l’Etat et l’entreprise Entraco-Cedex, filiale de l’entreprise européenne Eurofinsa.

Suite à des modifications intervenues en 2010, le marché initial de 61 milliards de Fcfa passe à 91 milliards de Fcfa, empruntés auprès d’une banque européenne à des « taux prohibitifs ».

«Le dossier n’a pas été suivi d’effets puisque nous avons connu d’entrée de jeu des difficultés  financières, le respect du règlement de l’échéancier, mais surtout, l’incapacité de cette entreprise à s’accorder avec l’ANGTI (Agence nationale des grands travaux d’infrastructures) pour réaliser les travaux demandés », explique-t-il.

«La résiliation de ce contrat va nous permettre de conclure un autre marché à des conditions acceptables», souligne le ministre, non sans assurer que cette fois,  «pour des travaux de cette nature qui relèvent des infrastructures lourdes», les conditions d’emprunt permettent d’étaler l’échéancier sur une durée qui ne peut pas être inférieure à 15 ans.

Mais, au-delà des récriminations des entreprises, Jean-Pierre Oyiba indique que c’est «un problème de rigueur et de volonté de faire quelque chose de bien» qui a conduit le gouvernement à rechercher des solutions bénéfiques en résiliant le contrat avec les premières entreprises. 

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 juillet 2018
Services publics
christian-magnagna-fait-le-point-sur-les-chantiers-des-axes-pk5-pk12-et-pk12-nkok-avec-ses-équipes

Christian Magnagna fait le point sur les chantiers des axes PK5-PK12 et PK12-Nkok avec ses équipes  

A la faveur d’une séance de travail ce 18 juillet 2018, à son cabinet, le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Mines, Christian Magnagna a réuni les personnes ressources...
Le 20 juillet 2018
Gouvernance
lutte-contre-le-chômage--l’one-et-uba-signent-le-contrat-d’apprentissage-jeunesse

Lutte contre le chômage : l’ONE et UBA signent le contrat d’apprentissage jeunesse

Dans le cadre de la lutte contre le chômage des jeunes, la filiale gabonaise de United Bank for Africa (UBA), a paraphé une convention-cadre de partenariat, ce 19 juillet 2018,...
Le 20 juillet 2018
Social
le-groupe-brésilien-andrade-mendonça-va-relancer-les-logements-sociaux-à-libreville

Le groupe brésilien Andrade Mendonça va relancer les logements sociaux à Libreville

  Les projets de construction de logements sociaux engagés par la Société nationale immobilière (SNI), dans les communes d’Akanda, Owendo et Nkok, à Libreville, longtemps abandonnés par les entreprises adjudicataires, seront...
Le 20 juillet 2018
Gouvernance
assainissement-du-fichier-solde--le-gouvernement-dément-les-rumeurs-de-baisse-de-salaires

Assainissement du fichier solde : le gouvernement dément les rumeurs de baisse de salaires

La mise sous bons de caisse des fonctionnaires décidée par le gouvernement le 4 juillet dernier, a commencé depuis le 17 juillet dernier. Mais, déjà des rumeurs alarment les travailleurs...