Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Abdu Razzaq Guy Kambogo, décoré par le Maroc

Le ministre gabonais des Affaires étrangères, Abdu Razzaq Guy Kambogo, décoré par le Maroc

() - Ce 4 juin 2019, l’ambassadeur du Maroc au Gabon, Abdallah Sbihi, a remis au ministre gabonais des Affaires étrangères et de la Coopération, Abdu Razzaq Guy Kambogo, les attributs de grand cordon du Wissam Al Alaoui. Selon le diplomate marocain, cette distinction décernée par le roi Mohammed VI, constitue un hommage à son travail ainsi qu’à son engagement dans le cadre du renforcement des relations d’amitié et de coopération entre le Royaume du Maroc et la République gabonaise, durant sa mission en terre marocaine.

Avant d’être nommé ministre, Abdu Razzaq Guy Kambogo a occupé les fonctions d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, haut représentant de la République gabonaise près le Royaume du Maroc. Et selon l’ambassadeur du Maroc au Gabon, grâce à ses grandes qualités humaines et professionnelles, son passage à ce poste « a permis de porter les relations bilatérales entre les deux pays au niveau de “Partenariat stratégique” et a contribué au développement de la coopération Sud-Sud ».

Concrètement, selon le diplomate marocain, l’ancien ambassadeur du Gabon au Maroc a impulsé l’organisation des forums d’affaires maroco-gabonais et de plusieurs missions d’hommes d’affaires marocains au Gabon. Ces missions ont donné lieu à des partenariats fructueux et mutuellement bénéfiques pour les deux pays.

Mais au-delà du travail d’un homme, « cette distinction traduit également l’estime profonde et le grand respect du roi Mohammed VI et du Royaume du Maroc pour la République du Gabon », a indiqué Abdallah Sbihi. « Les liens entre les deux pays sont basés sur le respect mutuel et sur une parfaite convergence de vues sur les questions bilatérales, régionales et internationales. Les deux pays sont engagés à ériger leur relation en tant que modèle de coopération interafricaine agissante et solidaire », a-t-il ajouté.

Cette cérémonie de décoration a été rehaussée par la présence des hauts dignitaires du pays et des membres du corps diplomatique accrédité à Libreville. On peut notamment mentionner la présence de la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, du président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, du secrétaire général de la présidence de la République, Jean Yves Teale.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 septembre 2019
Une Sécurité & Justice
l’onu-forme-des-officiers-gabonais-à-la-lutte-contre-le-terrorisme

L’ONU forme des officiers gabonais à la lutte contre le terrorisme

Les différents corps des forces de défense et de sécurité du Gabon ont été formés entre le 16 et le 19 septembre dernier, au siège du commandement des forces de...
Le 20 septembre 2019
Justice
les-victoires-judiciaires-du-gabon-contre-eurofinsa-et-enka-lui-font-économiser-70-milliards-de-cfa

Les victoires judiciaires du Gabon contre Eurofinsa et Enka lui font économiser 70 milliards de CFA

En début de semaine, le Gabon a eu gain de cause dans le procès qui l’opposait au groupe espagnol Eurofinsa, propriétaire de la société de BTP Ceddex-Entraco. L’entreprise avait porté...
Le 19 septembre 2019
Formation
les-offres-de-formation-et-de-création-d’emplois-de-comilog-au-centre-d’une-audience-avec-le-ministre-de-l’emploi

Les offres de formation et de création d’emplois de Comilog au centre d’une audience avec le ministre de l’Emploi

L’administrateur directeur général de la Compagnie minière de l’Ogooué (Comilog), Leod-Paul Batolo, et le représentant général du groupe Eramet au Gabon, Bruno Faour, ont rencontré le ministre de l’Emploi, du...
Le 18 septembre 2019
Gouvernance
la-guinée-équatoriale-sensibilisée-à-l’intérêt-de-construire-une-zone-franche-au-niveau-des-trois-frontières

La Guinée Équatoriale sensibilisée à l’intérêt de construire une zone franche au niveau des trois frontières

La perspective de la construction d’une zone économique spéciale à la zone des trois frontières, que la Guinée Équatoriale partage avec le Gabon et le Cameroun, a été évoquée lors...