La Cour des comptes passe l’exécution des Lois de finances au crible  

La Cour des comptes passe l’exécution des Lois de finances au crible  

() - Dans son rapport 2018, la Cour des comptes met vertement en cause le fonctionnement de certaines institutions étatiques, ainsi que leur gestion.

Les observations de ce rapport de 70 pages dont nous avons obtenu copie concernent notamment : la gestion des comptables publics ; le contrôle de l’exécution des Lois de finances (CELF) ; certains établissements publics d’enseignement secondaire ; les ministères des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures ; la gestion de certaines collectivités locales et la direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI).

S’agissant particulièrement du contrôle de l’exécution des Lois de finances, les observations de la juridiction financière qui concernent les périodes avant la mise en place de la budgétisation par objectif des programmes (BOP) d’une part, et celles depuis l’entrée en vigueur de la LOLFEB d’autre part, font état de nombreuses irrégularités et insuffisances.

Pour la période avant la mise en place de la BOP, la Cour indique avoir constaté des insuffisances et irrégularités liées à la production tardive des comptes de l’Etat même dans leur présentation, la non-prise en compte des observations de la Cour dans le projet de loi de règlement, sans oublier plusieurs dysfonctionnements dans le financement des pensions de retraite.

Sur ce dernier point, la Cour indique qu’à ce jour, la situation de financement desdites pensions ne s’est pas améliorée.

Dans la période en mode BOP, elle relève également des insuffisances et irrégularités liées non seulement à la mise en place de ce programme, mais également à l’exécution du budget dans ce mode de programmation budgétaire et enfin dans le cadre de l’évaluation des programmes.

De manière générale, ces insuffisances concernent notamment le niveau de la dette, les dépenses fiscales et la non-tenue de l’ensemble des comptabilités.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 avril 2019
Gouvernance
le-gabon-et-la-chine-célèbrent-45-années-d’amitié-et-de-coopération

Le Gabon et la Chine célèbrent 45 années d’amitié et de coopération

Vieilles de près de 45 ans, les relations diplomatiques sino-gabonaises sont célébrées ces 18 et 19 avril 2019 à Libreville autour d’une série d‘activités qui permettront aux deux parties, de...
Le 19 avril 2019
Economie
cimaf-va-investir-100-millions-d’euros-au-gabon-dans-une-nouvelle-usine

Cimaf va investir 100 millions d’euros au Gabon dans une nouvelle usine

Malik Sefrioui, vice-président du groupe cimentier marocain Cimaf, et Salim Kaddouri, le directeur régional de cette multinationale présente dans plusieurs pays du continent, ont annoncé au Premier ministre, Julien Nkoghe...
Le 19 avril 2019
Economie
zone-cemac--les-finances-publiques-ont-poursuivi-leur-redressement-en-2018

Zone CEMAC : les finances publiques ont poursuivi leur redressement en 2018

Selon les indications de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), la situation des finances publiques des pays de la sous-région a poursuivi son redressement en 2018. Cette évolution a...
Le 18 avril 2019
Social
sylvia-bongo-ondimba-lance-le-prix-agathe-okoumba-d’okwatsegue-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes

Sylvia Bongo Ondimba lance le prix Agathe Okoumba D’Okwatsegue de lutte contre les violences faites aux femmes

Pour lutter contre l’accentuation des violences faites aux femmes au Gabon, la première dame, Sylvia Bongo Ondimba a lancé à travers sa fondation, à l’occasion de la journée nationale de...