L’ANPI Gabon dispose désormais d’un manuel de délivrance d’agréments et autorisations administratives

L’ANPI Gabon dispose désormais d’un manuel de délivrance d’agréments et autorisations administratives

() - Dans le cadre du processus d’amélioration du climat des affaires, l’Agence nationale de la promotion des investissements (ANPI-Gabon), vient de finaliser le manuel de délivrance d’agréments et d’autorisations administratives aux investisseurs.

Le but de ce nouvel instrument est de permettre aux investisseurs de se conformer aux objectifs de la Charte des investissements de 1998. Laquelle fixe la création d’entreprises en 48 heures, la délivrance des agréments en 15 jours, et la délivrance des autorisations relevant des codes spécifiques en 30 jours.

Selon Nina Abouna (photo), Directeur Général de l’ANPI-Gabon, « ce document se veut un outil pédagogique qui mettra à la disposition de l’investisseur national et étranger, toute la procédure relevant de la délivrance des agréments sectoriels ».

Il constitue également, indique-t-elle, « un moyen pour soumettre l’investisseur et l’administration à un exercice de transparence et de qualité de service. En somme, il est censé faciliter la démarche des acteurs en charge d’accompagner les investisseurs qui, en retour, n’auront plus de difficulté à cerner les règles du jeu ».

Pour son efficacité, un certain nombre de dispositions a été pris en compte. La directrice générale de l’ANPI a indiqué certaines précisions à cet effet. «Durant les travaux, nous avons constaté que les plus grosses anomalies sont des lois adoptées et mises en vigueur, mais qui ne n’ont pas de textes d’application (…) Cet aspect sera revu au sein des différentes administrations pour élaborer les textes d’application réglementaires», a-t-elle ajouté en précisant que ce document ne constitue que le début d’un processus.

Dans ce cadre, il sera régulièrement réactualisé et les recommandations issues des différents ateliers (modernisation du cadre juridique, informatisation des procédures de demandes d’agréments…) seront progressivement prises en compte.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 27 avril 2018
Justice
opération-mamba-blaise-wada-s’en-tire-avec-20-ans-de-prison-ferme-et-l’ensemble-de-ses-biens-confisqués

Opération « Mamba » : Blaise Wada s’en tire avec 20 ans de prison ferme et l’ensemble de ses biens confisqués

La Cour criminelle spéciale (CCS) de Libreville a rendu son verdict dans l’affaire opposant Blaise Wada, ancien coordinateur général de l’Unité de coordination des études et des travaux (Ucet), à...
Le 26 avril 2018
Economie
la-bad-a-injecté-328-milliards-fcfa-dans-le-plan-de-relance-économique-du-gabon-en-2017

La BAD a injecté 328 milliards Fcfa dans le Plan de relance économique du Gabon en 2017

La géographie des contributeurs au plan de relance de l’économie du Gabon révèle que la Banque africaine de développement (BAD) aura été en 2017, lors de la première revue du...
Le 26 avril 2018
Gouvernance
les-activités-liées-au-terrorisme-ont-représenté-465-milliards-de-dollars-en-2017

Les activités liées au terrorisme ont représenté 465 milliards de dollars en 2017

La Conférence de lutte contre le terrorisme et le financement de Daech et de Al Qaïda qui se tient à Paris en France depuis le 26 avril, a donné à...
Le 26 avril 2018
Economie
carlos-lopès-et-abdourahmane-sarr-s’invitent-au-débat-sur-le-franc-cfa

Carlos Lopès et Abdourahmane Sarr s’invitent au débat sur le Franc CFA

Après les propositions de Dominique Strauss-Kahn sur la réforme du Franc Cfa, l’ancien secrétaire de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, et le Sénégalais Abdourahmane Sarr (photo), ancien...