La Banque mondiale veut aider le gouvernement à maîtriser ses effectifs

La Banque mondiale veut aider le gouvernement à maîtriser ses effectifs

() - Passer du mode de gestion actuelle pour une gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) de la fonction publique gabonaise, tel est l’objet que se fixe le gouvernement dans un horizon proche qui lui permettra de resserrer les recrutements de personnels et d’affecter les compétences là où elles sont le plus utiles.

«La gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences permet de se projeter sur quelques années, trois ou cinq ans environ, pour savoir quelle sera la ressource humaine nécessaire au regard de la situation présente.», assure Paola Bergers, expert de la Banque mondiale sur les questions de ressources humaines.

En fait, l’institution de Bretton Woods qui accompagne le gouvernement dans sa volonté de réduire ses dépenses de personnels et la maîtrise de ses effectifs, à travers le projet d'accompagnement des réformes administratives au Gabon, est à la base de cette révolution au sein de l’administration.

A terme, selon le ministre de la Fonction publique, Ali Akbar Onanga Y’Obegue (photo), l’on doit aboutir à la mise sur pied d’un référentiel devant servir de base à ce projet, et permettre à l’Etat de disposer d’un outil de gestion moderne des ressources humaines.

Avec cette matrice, le gouvernement dispose ainsi, confie Paola Bergers à la presse locale, d’une photographie de la situation actuelle de ses ressources humaines.

«C'est-à-dire, une exactitude sur le décompte des effectifs, les emplois et les compétences, afin de savoir vers où l'on va.», précise-t-elle dans les colonnes du quotidien pro gouvernemental L’Union.

PcA

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...