La Banque mondiale veut aider le gouvernement à maîtriser ses effectifs

La Banque mondiale veut aider le gouvernement à maîtriser ses effectifs

() - Passer du mode de gestion actuelle pour une gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) de la fonction publique gabonaise, tel est l’objet que se fixe le gouvernement dans un horizon proche qui lui permettra de resserrer les recrutements de personnels et d’affecter les compétences là où elles sont le plus utiles.

«La gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences permet de se projeter sur quelques années, trois ou cinq ans environ, pour savoir quelle sera la ressource humaine nécessaire au regard de la situation présente.», assure Paola Bergers, expert de la Banque mondiale sur les questions de ressources humaines.

En fait, l’institution de Bretton Woods qui accompagne le gouvernement dans sa volonté de réduire ses dépenses de personnels et la maîtrise de ses effectifs, à travers le projet d'accompagnement des réformes administratives au Gabon, est à la base de cette révolution au sein de l’administration.

A terme, selon le ministre de la Fonction publique, Ali Akbar Onanga Y’Obegue (photo), l’on doit aboutir à la mise sur pied d’un référentiel devant servir de base à ce projet, et permettre à l’Etat de disposer d’un outil de gestion moderne des ressources humaines.

Avec cette matrice, le gouvernement dispose ainsi, confie Paola Bergers à la presse locale, d’une photographie de la situation actuelle de ses ressources humaines.

«C'est-à-dire, une exactitude sur le décompte des effectifs, les emplois et les compétences, afin de savoir vers où l'on va.», précise-t-elle dans les colonnes du quotidien pro gouvernemental L’Union.

PcA

 

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 avril 2019
Gouvernance
le-gabon-et-la-chine-célèbrent-45-années-d’amitié-et-de-coopération

Le Gabon et la Chine célèbrent 45 années d’amitié et de coopération

Vieilles de près de 45 ans, les relations diplomatiques sino-gabonaises sont célébrées ces 18 et 19 avril 2019 à Libreville autour d’une série d‘activités qui permettront aux deux parties, de...
Le 19 avril 2019
Economie
cimaf-va-investir-100-millions-d’euros-au-gabon-dans-une-nouvelle-usine

Cimaf va investir 100 millions d’euros au Gabon dans une nouvelle usine

Malik Sefrioui, vice-président du groupe cimentier marocain Cimaf, et Salim Kaddouri, le directeur régional de cette multinationale présente dans plusieurs pays du continent, ont annoncé au Premier ministre, Julien Nkoghe...
Le 19 avril 2019
Economie
zone-cemac--les-finances-publiques-ont-poursuivi-leur-redressement-en-2018

Zone CEMAC : les finances publiques ont poursuivi leur redressement en 2018

Selon les indications de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), la situation des finances publiques des pays de la sous-région a poursuivi son redressement en 2018. Cette évolution a...
Le 18 avril 2019
Social
sylvia-bongo-ondimba-lance-le-prix-agathe-okoumba-d’okwatsegue-de-lutte-contre-les-violences-faites-aux-femmes

Sylvia Bongo Ondimba lance le prix Agathe Okoumba D’Okwatsegue de lutte contre les violences faites aux femmes

Pour lutter contre l’accentuation des violences faites aux femmes au Gabon, la première dame, Sylvia Bongo Ondimba a lancé à travers sa fondation, à l’occasion de la journée nationale de...