Les cadres de la Direction générale de la dette boostent leurs capacités en matière de gestion de la dette publique

Les cadres de la Direction générale de la dette boostent leurs capacités en matière de gestion de la dette publique

() - Comment rendre plus efficaces les gestionnaires de la dette au Gabon ? C’est probablement pour apporter une réponse des plus fiables à cette problématique que le Centre régional d'assistance technique du Fonds monétaire international pour l'Afrique centrale (AFC) organise du 05 au 09 novembre courant à Libreville, un atelier de renforcement des capacités en gestion de la dette publique, à l’intention des cadres de la Direction générale de la dette.

Animé par Chaker Soltani, conseiller résident en gestion de la dette, et Patrick Van der Wansem, expert consultant du FMI, cet atelier vise deux principaux objectifs. A savoir : l’initiation des cadres aux techniques de couverture des risques financiers couramment utilisées en gestion de la dette et la sensibilisation des participants sur les conditions préalables à l’utilisation des produits dérivés en gestion de la dette ainsi que sur les coûts, les risques et les aspects opérationnels et légaux, liés à l’utilisation des produits dérivés en gestion de la dette publique.

Pour le Directeur général de la dette, Hugues Mbadinga Madiya (photo), « Il s’agit d’initier les agents de la Direction générale de la dette aux instruments de couverture de risque dans le cadre de la gestion de la dette et du marché ».

Autrement dit, « Cet atelier et toutes les autres actions futures visent à booster les capacités des gestionnaires de la Direction générale de la dette, en matière de politique d’endettement ainsi qu’à l’analyse de la viabilité de la dette, et de l’amélioration de la Stratégie de gestion de la dette à moyen terme (SDMT) ».

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...