La Cour des comptes épingle les marchés exécutés par Santullo

Guido Santullo, PDG du Groupe Santullo Sericom Guido Santullo, PDG du Groupe Santullo Sericom

() - Dans son rapport remis au chef de l’Etat, la Cour des comptes relève des insuffisances et manquements graves sur la qualité et la consistance des travaux. Ainsi, d’après la Cour des comptes, l’audit des marchés exécutés par le groupe Santullo Sericom a permis de relever les insuffisances et irrégularités se rapportant à la mauvaise planification des projets et aux insuffisances dans la passation et l’exécution des marchés qu’il a remportés.

« L’audit a relevé que l’ensemble des marchés publics passés entre l’Etat et le groupement Santullo Sericom n’a pas fait l’objet d’une programmation budgétaire rigoureuse. Cette situation a eu pour conséquence, le non-respect par l’administration des échéanciers financiers fixés dans le contrat.», peut-on lire dans le rapport.

La cour note également qu’en plus de la programmation budgétaire aléatoire ayant entraîné des interruptions de travaux, l’entreprise a eu recours à la signature d’avenants. Une situation qui a eu pour conséquence d’éroder les délais de livraison des chantiers, achevés pour la plupart au-delà du chronogramme initial.

Santullo Sericom s’est rendu coupable de recours abusif à la procédure d’entente directe, de laxisme dans l’élaboration des cahiers des clauses administratives particulières et des cahiers des clauses techniques particulières. Les travaux quant à eux n’ont pas reçu de missions de contrôle technique.

Les insuffisances notées par le rapport «ont eu pour conséquence une surfacturation évaluée à 38, 354 916 833 milliards Fcfa».

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...