Les présidents des institutions présentent leurs civilités au PM Julien Nkoghe Bekale

le gouverneur de la province de l'Estuaire, Rigobert Ikambouayat Ndeka (à gauche) reçu par le chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale (à droite) le gouverneur de la province de l'Estuaire, Rigobert Ikambouayat Ndeka (à gauche) reçu par le chef du gouvernement, Julien Nkoghe Bekale (à droite)

() - Après les diplomates, mardi dernier, le tour est venu, ce jeudi 7 février 2019, aux présidents des institutions de la République gabonaise de présenter leurs civilités au Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale.

C’est le gouverneur de la province de l'Estuaire, Rigobert Ikambouayat Ndeka, qui a été reçu en premier par le chef du gouvernement. Avec son hôte, Julien Nkoghe Bekale a échangé sur les conditions de mise en œuvre des hautes orientations du président de la République, Ali Bongo Ondimba, dans le cadre de la réorganisation des gouvernorats.

En seconde heure, c’est le président de l'Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, qui a été reçu par le chef du gouvernement. Au cours des échanges, Faustin Boukoubi l'a rassuré de son soutien ainsi que celui de tous les élus de la majorité à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement.

Reçu en troisième position, le président du Conseil économique, social et environnemental, René Ndemezo Obiang, est quant à lui, venu réaffirmer la totale disponibilité de l'institution qu'il dirige, à accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre des actes du dialogue politique d'Angondjé.

A son tour, le président de la Haute autorité de la communication (HAC) a présenté ses félicitations au PM, tout en sollicitant son soutien dans la recherche des solutions aux problèmes que rencontre l'institution qu'il préside.

C’est le président du Conseil national de la démocratie (CND), Séraphin Ndaot, et sa délégation qui sont venus mettre un terme à ce ballet institutionnel. A leur tour, ils ont soumis plusieurs questions à l’attention du chef du gouvernement. Il s’agit, entre autres, des questions liées au fonctionnement de leur institution, et notamment à la mise en œuvre de la réforme qu’ils conduisent.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 20 février 2019
Gouvernance
la-commission-de-la-cemac-optimise-sa-visibilité-au-salon-international-de-l’entreprise-de-yaoundé

La Commission de la CEMAC optimise sa visibilité au Salon international de l’entreprise de Yaoundé

Dans le cadre de sa participation au salon international de l’entreprise (PROMOTE 2019), une délégation de la Commission de la CEMAC, conduite par son président Daniel Ona Ondo, séjourne actuellement...
Le 20 février 2019
Social
le-financement-de-l’environnement-préoccupe-le-conseil-économique-social-et-environnemental

Le financement de l’environnement préoccupe le conseil économique, social et environnemental

Parce que l'environnement constitue aujourd’hui dans nombre de pays, un facteur de croissance économique grâce à sa capacité à générer des ressources financières et naturelles, son financement devrait constituer selon...
Le 20 février 2019
Economie
daniel-ona-ondo-annonce-un-colloque-sur-le-franc-cfa

Daniel Ona Ondo annonce un colloque sur le franc CFA

Les discussions et la polémique sur le destin du franc CFA préoccupent la Commission de la CEMAC. Aussi son président, Daniel Ona Ondo (photo), préconise-t-il un colloque sur la question...
Le 20 février 2019
Economie
selon-la-coface-le-nouveau-code-des-hydrocarbures-va-attirer-plus-d’investisseurs-au-gabon-en-2019

Selon la Coface, le nouveau Code des hydrocarbures va attirer plus d’investisseurs au Gabon en 2019

C’est grâce à la stabilisation de la production pétrolière, combinée à l’orientation plus favorable des cours de l’or noir que l’activité économique, en berne au Gabon depuis la chute des...