Au Gabon, l’ANPI tient le pari de la création d’une entreprise en moins de 48 heures  

Au Gabon, l’ANPI tient le pari de la création d’une entreprise en moins de 48 heures  

() - Jugés comme l’un des écueils du pays dans les derniers classements « Doing business » de la Banque mondiale, les délais de création des entreprises au Gabon sont désormais considérablement réduits, grâce à l’effectivité du guichet d’investissements.

Cette performance a été rendue publique, le 27 juillet dernier, par le président du Conseil d’administration de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANPI) Gabon, Liban Soleman, (photo), à la faveur d’une visite de travail au guichet d’investissements

Cet exploit est en grande partie dû aux six administrations qui interviennent au quotidien, dans le processus de création des entreprises. Une disposition qui a permis d’améliorer les performances du guichet d’investissements, en passant d’un taux de 12% des entreprises créées en moins de 48 heures depuis le 15 janvier 2018, à 94% à la fin du mois de juin de cette même année.

Au terme de cette visite, le PCA, Liban Soleman n’a pas manqué d’encourager les efforts fournis par l’administration de cette institution pour atteindre ces objectifs, avant de les appeler à faire davantage. « Aujourd’hui on est fier pour la première fois d’avoir un guichet de création d’entreprises qui a déjà réduit de manière drastique, le temps de création d’entreprises».

Et de conclure, « nous sommes satisfaits de dire que pour le mois de juin nous sommes à 94% d’entreprises créées en moins de 48 heures. Nous espérons que cela va se ressentir dans la notation du Gabon dans le cadre des affaires, dans le "Doing business" qui arrive en termes de pays réformateurs d’Afrique. Nous rentrons dans le club restreint des pays africains où une entreprise peut se créer en moins de 48 heures».

Pour rappel, le bureau de formation du guichet de l’investissement a été inauguré le 15 janvier 2018 par le président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...
Le 14 décembre 2018
Economie
les-importations-de-denrées-alimentaires-en-baisse-sur-les-neuf-premiers-mois-de-l’année

Les importations de denrées alimentaires en baisse sur les neuf premiers mois de l’année

Jusqu’ici, le Gabon connaissait une croissance exponentielle des importations de denrées alimentaires. Le ministère de l’Economie note que sur les neuf premiers mois de l’année en cours, les importations de...
Le 14 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-discute-des-projets-intégrateurs-avec-la-banque-mondiale

La Cemac discute des projets intégrateurs avec la Banque mondiale

Après le directeur général du FMI, c’était au tour du vice-président de la Banque mondiale, Hafez Ghanem, d’accueillir la délégation de haut niveau de la Cemac, composée du président de...
Le 13 décembre 2018
Economie
la-facture-des-importations-gabonaises-s’élève-à-921-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La facture des importations gabonaises s’élève à 921 milliards FCFA à fin septembre

La hausse des importations observée au deuxième trimestre de l’année en cours (24,5%), s’est poursuivie jusqu’au 30 septembre, atteignant 346,7 milliards FCFA soit une progression de 8,8%. Cette évolution est consécutive...