Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

() - Approuvé en mars 2014, et mis en œuvre en 2015, par le gouvernement gabonais, avec le soutien de la Banque mondiale, le Projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité (PPIC), a fait l’objet d’un bilan à mi-parcours, cette fin de semaine.

En présence d’Elisabeth Huybens, et d’Alice Ouédraogo, respectivement, Directrice des opérations de la Banque mondiale et Représentant pays de la Banque mondiale au Gabon, le comité technique opérationnel du Projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité (PPIC) a présenté, les premiers résultats clés dudit projet et leur impact sur l’amélioration du climat des affaires.

Ces résultats jugés satisfaisants par les différentes parties partenaires dudit projet concernent : la conception et l’opérationnalisation de l’ANPI-Gabon, et du Haut conseil de l’investissement (HCI), la modernisation du Registre du commerce et du crédit mobilier (RCCM), la construction du bâtiment annexe de la Chambre de commerce et l’accompagnement de 58 projets du concours national du plan d’affaires 2014, 2018, avec un financement de près d’un milliard de francs CFA.

Le PPIC revendique également le financement des missions de promotion de la destination Gabon, notamment en Chine, à Dubaï, au Maroc, à Cuba et en Afrique du sud.

Le guichet unique de création d’entreprises, le développement d’un programme de Partenariats publics-privés, la mise en place d’un pôle d’expertise en développement des chaînes de valeur, l’appui à l’amélioration du deux réformes du Doing Business, le développement de trois nouveaux centres de services aux entreprises au niveau de la Chambre de commerce de Libreville, constituent également les fruits de ces quatre premières années du PPIC.

Evalué à près de 9 milliards FCFA (18 millions de dollars), le PPIC a pour objectifs principaux, de favoriser le développement institutionnel pour améliorer le climat des affaires, d’appuyer le développement des entreprises et de promouvoir le dialogue public-privé.

Outre les partenaires de la Banque mondiale, cette rencontre a vu la participation des ministres de l’Industrie, de l’Entreprenariat national, Estelle Ondo, de sa collègue de la Promotion des Investissements, Madeleine Edmée Berre, et du coordonnateur général du Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), Liban Soleman.

Les premiers bénéficiaires dudit projet ont également présenté les produits de leurs investissements au cours de cette cérémonie et, ont en même temps, évoqué les points à améliorer.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 22 mars 2019
Gouvernance
en-prélude-au-sommet-de-la-cemac-idriss-déby-itno-et-daniel-ona-ondo-font-le-point-de-la-libre-circulation

En prélude au Sommet de la Cemac, Idriss Déby Itno et Daniel Ona Ondo font le point de la libre-circulation

A quelques heures de l’ouverture du Sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac) qui se tient à N’djamena le 24 mars prochain, le président...
Le 22 mars 2019
Gouvernance
pour-antonio-pedro-les-pays-africains-doivent-augmenter-le-taux-de-mobilisation-des-ressources-internes-pour-financer-leur-développement

Pour Antonio Pedro, « Les pays africains doivent augmenter le taux de mobilisation des ressources internes pour financer leur développement.»

En marge des travaux des experts de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA) qui se tiennent à Marrakech au Maroc, en prélude à la réunion des ministres...
Le 21 mars 2019
Gouvernance
le-gouvernement-et-l’unoca-font-le-point

Le gouvernement et l’UNOCA font le point  

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale, François Lounceny Fall s’est entretenu avec le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, sur les relations entre l’Onu et...
Le 21 mars 2019
Santé
l’etat-ferme-31-structures-sanitaires

L’Etat ferme 31 structures sanitaires

La mission d’inspection et de contrôle des structures sanitaires privées de Libreville et ses environs, lancée par le ministère de la Santé publique, vient de livrer son bilan. Les équipes déployées...