Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

() - Approuvé en mars 2014, et mis en œuvre en 2015, par le gouvernement gabonais, avec le soutien de la Banque mondiale, le Projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité (PPIC), a fait l’objet d’un bilan à mi-parcours, cette fin de semaine.

En présence d’Elisabeth Huybens, et d’Alice Ouédraogo, respectivement, Directrice des opérations de la Banque mondiale et Représentant pays de la Banque mondiale au Gabon, le comité technique opérationnel du Projet de promotion de l’investissement et de la compétitivité (PPIC) a présenté, les premiers résultats clés dudit projet et leur impact sur l’amélioration du climat des affaires.

Ces résultats jugés satisfaisants par les différentes parties partenaires dudit projet concernent : la conception et l’opérationnalisation de l’ANPI-Gabon, et du Haut conseil de l’investissement (HCI), la modernisation du Registre du commerce et du crédit mobilier (RCCM), la construction du bâtiment annexe de la Chambre de commerce et l’accompagnement de 58 projets du concours national du plan d’affaires 2014, 2018, avec un financement de près d’un milliard de francs CFA.

Le PPIC revendique également le financement des missions de promotion de la destination Gabon, notamment en Chine, à Dubaï, au Maroc, à Cuba et en Afrique du sud.

Le guichet unique de création d’entreprises, le développement d’un programme de Partenariats publics-privés, la mise en place d’un pôle d’expertise en développement des chaînes de valeur, l’appui à l’amélioration du deux réformes du Doing Business, le développement de trois nouveaux centres de services aux entreprises au niveau de la Chambre de commerce de Libreville, constituent également les fruits de ces quatre premières années du PPIC.

Evalué à près de 9 milliards FCFA (18 millions de dollars), le PPIC a pour objectifs principaux, de favoriser le développement institutionnel pour améliorer le climat des affaires, d’appuyer le développement des entreprises et de promouvoir le dialogue public-privé.

Outre les partenaires de la Banque mondiale, cette rencontre a vu la participation des ministres de l’Industrie, de l’Entreprenariat national, Estelle Ondo, de sa collègue de la Promotion des Investissements, Madeleine Edmée Berre, et du coordonnateur général du Bureau de coordination du Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), Liban Soleman.

Les premiers bénéficiaires dudit projet ont également présenté les produits de leurs investissements au cours de cette cérémonie et, ont en même temps, évoqué les points à améliorer.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre es la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de positive à stable

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...
Le 17 juin 2019
Economie
les-économies-de-la-cemac-améliorent-leur-compétitivité-au-1er-trimestre-2019

Les économies de la Cemac améliorent leur compétitivité au 1er trimestre 2019

Sous l’effet d’une dépréciation du taux de change effectif nominal, et d’un taux d’inflation moins élevé dans la sous-région que chez ses concurrents et partenaires, la compétitivité-prix des économies de...