L’administration et les syndicats des mines établissent une feuille de route pour améliorer l’activité quotidienne

L’administration et les syndicats des mines établissent une feuille de route pour améliorer l’activité quotidienne

() - Le dialogue social au ministère des Mines vient de connaitre une avancée notoire. En effet, l’administration des mines et le syndicat des professionnels des mines (Sypromines) viennent de procéder à  la signature d’un mémorandum concluant leurs discussions entamées depuis le 25 janvier dernier.

Ces discussions, qui se sont tenues en sous-commissions chargées d’examiner les préoccupations émises par le Sypromines, sous la coordination du Secrétaire général du ministère, portaient essentiellement sur l’amélioration de l’activité quotidienne de tous les agents de l’administration minière.

Six grands chapitres ont constitué la trame de ces travaux. Il s’agit notamment de :

-  l’application et le respect des dispositions des différents textes organiques des entités administratives du ministère

-  l’organisation et la programmation annuelle des missions de contrôle, de la rotation et de la composition des équipes au sein des directions générales et de la définition de la feuille de route des directions générales

-  du planning de formation et les besoins en recrutement du ministère des Mines

-  la vérification et la clarification de la situation administrative d’un agent du ministère exerçant dans le privé comme directeur d’un cabinet d’études.

Il a également été question de procéder à la création d’une régie de recettes des mines et de régies des dépenses au sein des directions générales, pour le financement des missions de contrôle sur le terrain et le suivi des activités des opérateurs miniers ; l’octroi de bons de matériaux de construction à tous les agents de l’administration des mines ainsi que l’affectation optimale des véhicules du ministère des Mines.

Les conclusions et recommandations de ces travaux ont été présentées ce mardi 06 Février 2018 au ministre des Mines, Christian Magnagna, en vue de leur validation et de la signature du procès-verbal déclinant la feuille de route convenue par les parties prenantes.

A la suite de la lecture dudit procès-verbal, le ministre des Mines a salué la cohésion dont ont fait preuve ses collaborateurs lors de l’accomplissement ce travail. Lequel démontre à suffisance, l’implication de l’ensemble de l’administration minière dans la vision d’amélioration des conditions de travail des agents de ce secteur, mais aussi et surtout, dans la démarche d’accroissement de la contribution du secteur minier au PIB national, tout en approuvant sa signature.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 février 2018
Services publics
en-représailles-à-la-rupture-de-la-concession-détenue-au-gabon-veolia-pourrait-geler-ses-investissements-dans-15-pays-du-continent

En représailles à la rupture de la concession détenue au Gabon, Veolia pourrait geler ses investissements dans 15 pays du continent

Le directeur général du groupe français Veolia, Antoine Frérot, a annoncé le 21 février 2018, au cours d’un conseil d’administration du groupe, que l’entreprise va suspendre ses investissements étrangers sur...
Le 24 février 2018
Sécurité
le-gabon-peaufine-l’organisation-du-prochain-sommet-des-chefs-d’etat-du-copax

Le Gabon peaufine l’organisation du prochain Sommet des chefs d’Etat du COPAX

Instruit par le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, le Premier ministre, Emmanuel Issoze Ngondet a eu une séance de travail relative à l’organisation du sommet du Conseil de paix...
Le 23 février 2018
Gouvernance
selon-koffi-ben-nassar-le-fmi-est-satisfait-des-efforts-entrepris-par-le-gabon-pour-l’apurement-de-la-dette-intérieure

Selon Koffi Ben Nassar, «  le FMI est satisfait des efforts entrepris par le Gabon pour l’apurement de la dette intérieure ».

En séjour au Gabon depuis quelques jours, une mission du Fonds monétaire international (FMI) conduite par l’économiste senior du département Afrique, Koffi Ben Nassar, a été reçu ce 22 février,...
Le 23 février 2018
Services publics
retour-progressif-de-la-situation-à-la-normale-à-la-seeg

Retour progressif, de la situation à la normale à la SEEG

Le spectre d’incertitude qui planait sur la Société d’eau et d’énergie du Gabon depuis le début de la semaine, à la suite de la résiliation du Contrat qui liait l’Etat...