L’Etat met la pression sur les opérateurs du BTP

L’Etat met la pression sur les opérateurs du BTP

() - L’allègement des charges fiscales au profit des entreprises du BTP, assure la direction générale des Impôts dans une circulaire, doit s’accompagner d’actions citoyennes en faveur des populations.

Seulement, depuis quelques années, l’Etat semble ne pas ressentir les efforts des opérateurs du secteur. Aussi, les responsables de la direction générale des Impôts ont-ils cru bon de rappeler aux principaux concernés les dispositions de la loi, pour ce qui est de la contrepartie attendue des différents avantages fiscaux qui leur sont accordés.

« La loi prévoit des avantages fiscaux pour la construction de certaines routes. La contrepartie attendue dans ce cas précis est la livraison d’un tronçon de route carrossable et praticable en toute saison », peut-on lire dans la circulaire.

Car, rappelle l’administration fiscale, la réduction des charges fiscales permet aux entreprises du BTP de réaliser de meilleurs chiffres d’affaires et de disposer d’une surface financière conséquente qui offre de solides possibilités et opportunités de réinvestissements.

Mais, déplore-t-on au sein de la direction générale des Impôts, au Gabon, les exonérations d’impôts ne sont pas suivies du respect des obligations qui constituent la base de l’éligibilité aux différents avantages fiscaux dont bénéficient les acteurs du BTP.

Dans le cadre de l’opération justice fiscale, ces opérateurs seront bientôt appelés eux aussi à rendre des comptes, dans le cadre des facilités et mesures d’incitations fiscales dont ils bénéficient depuis des années.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...
Le 14 décembre 2018
Economie
les-importations-de-denrées-alimentaires-en-baisse-sur-les-neuf-premiers-mois-de-l’année

Les importations de denrées alimentaires en baisse sur les neuf premiers mois de l’année

Jusqu’ici, le Gabon connaissait une croissance exponentielle des importations de denrées alimentaires. Le ministère de l’Economie note que sur les neuf premiers mois de l’année en cours, les importations de...
Le 14 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-discute-des-projets-intégrateurs-avec-la-banque-mondiale

La Cemac discute des projets intégrateurs avec la Banque mondiale

Après le directeur général du FMI, c’était au tour du vice-président de la Banque mondiale, Hafez Ghanem, d’accueillir la délégation de haut niveau de la Cemac, composée du président de...
Le 13 décembre 2018
Economie
la-facture-des-importations-gabonaises-s’élève-à-921-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La facture des importations gabonaises s’élève à 921 milliards FCFA à fin septembre

La hausse des importations observée au deuxième trimestre de l’année en cours (24,5%), s’est poursuivie jusqu’au 30 septembre, atteignant 346,7 milliards FCFA soit une progression de 8,8%. Cette évolution est consécutive...