Le Pr Daniel Ona Ondo plaide la cause du Congo et de la Guinée équatoriale devant le FMI

Gouvernance
mercredi, 10 avril 2019 18:07
Le Pr Daniel Ona Ondo plaide la cause du Congo et de la Guinée équatoriale devant le FMI

Le 9 avril dernier, à la faveur d’une rencontre avec l'administrateur du FMI du Groupe Afrique II, Mohamed Lemine Raghani, et le directeur Afrique du FMI, Abebe Aemro Sélassié portant sur la situation économique de la sous-région, le président de la Commission de la CEMAC, le Pr Daniel Ona Ondo s’est mué en défenseur de la cause du Congo et de la Guinée équatoriale devant le FMI.

Cette rencontre qui se tenait en marge des Assemblées du printemps du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale au siège du FMI à Washington, aura permis au patron de la CEMAC d’évoquer les cas de ces deux pays qui n'ont toujours pas signé de programme avec le FMI.

Toutefois, il a dit « être confiant en ce qu'un aboutissement puisse voir le jour au regard des efforts que déploient ces gouvernements pour satisfaire aux exigences de cette institution ».

Occasion pour Mohamed-Lemine Raghani de lui rappeler que « lorsque les Etats ont besoin d'aide, nous devons être à leurs côtés ». Avant d’ajouter que « nous voulons être là pour assurer la stabilité, mais aussi pour une sortie de crise en CEMAC». Il est à cet effet, longuement revenu sur les facteurs qui continuent de freiner la signature du Congo et de la Guinée équatoriale avec le FMI.

Selon lui, « les efforts des deux pays sont perceptibles mais pas encore suffisants pour engager le FMI ». Malgré cela, il a « proposé au président de la Commission, une nouvelle ‘’stratégie régionale’’, de façon à accélérer le processus de signature des deux pays».

Stéphane Billé  

 
Nos derniers articles

Pour nous contacter: c o n t a c t [@] nouveaugabon . c o m

Please publish modules in offcanvas position.