La CEEAC sollicite l’appui du Japon pour l’accélération dans la mise en œuvre du PDCT-AC

La CEEAC sollicite l’appui du Japon pour l’accélération dans la mise en œuvre du PDCT-AC

() - Le secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a pris une part active aux travaux préparatoires de la prochaine réunion ministérielle du 7e Sommet de la TICAD, qui se tenaient du 6 au 7 octobre 2018 à Tokyo.

Au cours de cette rencontre, Marie Thérèse Chantal Mfoula, SGA de la CEEAC, en charge du département de l’intégration physique économique et monétaire, représentant le Secrétaire général, a exposé les grands défis auxquels la sous-région d’Afrique centrale fait face. Notamment ceux liés au renforcement de la connectivité.

Pendant son intervention, elle a indiqué que «la sous- région a fait des infrastructures physiques énergétiques et numériques une priorité au regard des défis et de la nécessité de combler le déficit infrastructurel existant».

Elle a de ce fait présenté le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA), qui vise à combler les maillons manquants entre les capitales, sur la base du Plan directeur consensuel des transports (PDCT-AC) adopté en 2004, par les chefs d’Etat. Lequel a identifié 33 corridors de liaison inter-Etats et de couloirs et des postes de transit.

Pour la matérialisation de ce projet, Marie Thérèse Chantal Mfoula a plaidé pour que le Japon puisse accompagner l’accélération dans la mise en œuvre du PDCT-AC, afin de fluidifier les échanges commerciaux, de faciliter le transit surtout pour les quatre Etats membres sans littoral, et de capitaliser les acquis actuels.

Tout cela, en vue de créer des corridors de développement en tant que concentration d’activités agricoles , industrielles, de tourisme et de commerce le long de ces espaces, de manière à créer des conditions pour amplifier les effets de croissance sur les couches des populations des zones rurales.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 juin 2019
Services publics
le-ministre-justin-ndoundangoye-veut-améliorer-l’offre-de-transport-au-gabon

Le ministre Justin Ndoundangoye veut améliorer l’offre de transport au Gabon

À la faveur d’une séance de travail organisée ce 18 juin 2019, le ministre des Transports et du Tourisme, Justin Ndoundangoye, a décliné la nouvelle feuille de route du ministère,...
Le 18 juin 2019
Economie
le-fmi-renforce-la-collaboration-entre-es-la-douane-et-les-impôts-pour-améliorer-la-mobilisation-des-recettes-fiscales-au-gabon

Le FMI renforce la collaboration entre la douane et les impôts pour améliorer la mobilisation des recettes fiscales au Gabon

Dans le cadre des activités du Centre régional d’assistance technique pour l’Afrique centrale (Afritac centre) pour l’année 2020, une mission d’assistance technique en matière d’administration fiscale se déroulera du 1er au...
Le 18 juin 2019
Gouvernance
moody’s-révise-la-notation-souveraine-du-gabon-de-positive-à-stable

Moody’s révise la notation souveraine du Gabon de stable à positive

Après une mission d’évaluation de la situation économique du pays, le 24 mai dernier, aux fins d’actualiser la note souveraine, l’agence de notation Moody’s vient de réviser la notation souveraine...
Le 17 juin 2019
Economie
le-gabon-va-évaluer-ses-stocks-halieutiques-démersaux-exploités-dans-la-zone-économique-exclusive

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique exclusive

Un groupe de travail scientifique va se réunir du 11 au 19 juillet 2019 à Libreville. Il travaillera sur l’évaluation des principaux stocks halieutiques démersaux exploités dans la Zone économique...