Les Nations Unies et le gouvernement gabonais dressent le bilan triennal du programme de la décennie de la femme

Les Nations Unies et le gouvernement gabonais dressent le bilan triennal du programme de la décennie de la femme

() - L’engagement des Nations Unies aux côtés du Gabon dans le processus de l’autonomisation de la femme, reste entier. Cette lecture a été rendue publique, à la suite d’une récente audience accordée par la ministre de la Famille, de la Décennie de la femme et de l’Egalite des chances, Estelle Ondo (photo) aux experts des Nations Unies.

En effet, trois ans après le lancement de ce programme reposant sur la « décennie 2015-2025 de la femme gabonaise », Estelle Ondo et ses hôtes ont dressé au cours de cette rencontre, le bilan à mi-parcours dudit programme, afin d’examiner les défis, les obstacles et de dresser des recommandations pour la suite du processus.

Dans cet élan, Estelle Ondo et ses hôtes ont également passé en revue l’ensemble des projets dans lesquels les organismes onusiens vont accompagner le gouvernement tout au long de l’année 2019. Notamment, la matérialisation du code de la famille et la revisite du code civil, pour une meilleure vulgarisation des lois relatives à la jeune fille, aux orphelins et à la femme.

Tous ces domaines de grandes expertises, selon les Nations Unies, poursuivent leur engagement en faveur du Gabon, pour le perfectionnement de ces deux codes et principalement la vulgarisation des droits qui restent un secteur hautement important. 

De manière technique, le membre du gouvernement gabonais a précisé « qu’il s’agira d’une évaluation des statistiques en vue de permettre d’apprécier l’impact réel de cette décennie. Nous constatons que ce n’est pas encore palpable, mais les efforts sont faits. Ce n’est pas parce qu’on ne voit pas quelque chose que rien n’est fait. C’est pour cela que les experts des Nations Unies vont nous aider dans ce vaste travail d’état des lieux pour voir ensemble comment mieux orienter nos décisions, nos actions pour que la femme soit beaucoup plus autonome ».

L’ambition, étant selon elle, de permettre aux femmes de bénéficier d’un meilleur accompagnement dans l’activité économique, politique, administrative.

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 juillet 2019
Services publics
l’ong-the-gants-club-annonce-la-tenue-d’un-sommet-sur-l’écotourisme-au-gabon-en-2020

L’ONG The Gants Club annonce la tenue d’un sommet sur l’écotourisme au Gabon en 2020

Une délégation de l’Organisation non gouvernementale The Gants Club conduite par son directeur exécutif, Oliver Poole, a été reçue ce 18 juillet à Libreville par le Premier ministre gabonais, Julien...
Le 19 juillet 2019
Economie
la-ceeac-s’engage-pour-l’accélération-du-processus-d’élimination-du-paludisme

La CEEAC s’engage pour l’accélération du processus d’élimination du paludisme

En marge du récent sommet de l’Union africaine tenu les 7 et 8 juillet derniers à Niamey, un mémorandum d’entente pour l’accélération de l’élimination du paludisme a été paraphé par...
Le 19 juillet 2019
Services publics
l’armée-gabonaise-se-dote-d’un-règlement-général-de-discipline

L’armée gabonaise se dote d’un règlement général de discipline

Le conseil des ministres tenu le 18 juillet 2019 au palais du bord de mer a adopté le projet de décret portant règlement de discipline générale dans les forces de...
Le 19 juillet 2019
Gouvernance
la-bdeac-disposée-à-travailler-pour-la-mise-en-œuvre-des-projets-de-développement-durable

La BDEAC disposée à travailler pour la mise en œuvre des projets de développement durable

Face aux ministres de l’Environnement et des Forêts de l’espace communautaire, réunis à Abu Dhabi entre le 29 juin et le 1er juillet derniers, le président de la BDEAC, Fortunato...