A Bali, les pays francophones à faibles revenus préoccupés par la mobilisation des ressources internes et la viabilité de la dette

A Bali, les pays francophones à faibles revenus préoccupés par la mobilisation des ressources internes et la viabilité de la dette
Tags:

() - En prélude à la tenue des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale prévues dès le 12 octobre prochain à New York, le réseau des ministres des Finances des pays francophones à faibles revenus, s’est retrouvé à Bali en Indonésie ce 11 octobre à l’effet d’examiner une meilleure stratégie de mobilisation des recettes fiscales et la viabilité de la dette de ces Etats.

Ceux-ci estiment qu’il est urgent d'accroître la mobilisation des ressources intérieures et les recettes fiscales au regard de leur stabilité et de leur prévisibilité. « Elles apportent des financements indispensables pour lutter contre la pauvreté et les inégalités qui freinent le développement durable.», peut-on lire dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

Aussi indiquent-ils, par-delà les efforts déjà entrepris pour améliorer les règles fiscales internationales et la coopération fiscale entre les pays, notamment en matière de  lutte contre toutes les formes d'évitement de l'impôt, les bailleurs de fonds doivent renforcer leur assistance aux pays francophones à faibles revenus dans les domaines de l'audit et du contrôle des grandes entreprises ; l'analyse et la rationalisation des dépenses fiscales ; la fiscalité du secteur extractif ; la préparation, la négociation et la révision des conventions fiscales. Toute chose qui permet de dégager des ressources fiscales substantielles susceptibles de contribuer à la constitution des richesses nationales.

S’agissant de l’endettement, le réseau des ministres a exprimé sa préoccupation face à l'accroissement rapide de la dette de certains pays francophones. Car, constatent-ils, près de la moitié des pays à faibles revenus se trouvent déjà en situation de dette non viable ou de risque de non viabilité.

C’est pourquoi une analyse commune, plus précise, des différents instruments et sources qui composent leur dette doit être menée, en vue d'identifier les mesures à prendre au niveau national et international. Ce qui permettra de financer leurs besoins de développement durable sans que cela ne conduise à de nouvelles situations de surendettement.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 11 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-engage-un-plaidoyer-auprès-du-fmi-pour-le-rapatriement-des-recettes-d’exportation

La Cemac engage un plaidoyer auprès du FMI pour le rapatriement des recettes d’exportation

Une délégation mandatée par le président en exercice de la Cemac, Idriss Déby Itno, conduite par le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, et composée du...
Le 9 décembre 2018
Economie
bien-qu’en-recul-la-chine-conserve-le-maillot-jaune-des-partenaires-commerciaux-du-gabon

Bien qu’en recul, la Chine conserve le maillot jaune des partenaires commerciaux du Gabon

Malgré un recul de 8,8% des biens échangés, la Chine demeure le premier partenaire du Gabon sur les 9 premier mois 2018, avec une valeur des échanges globale estimée à...
Le 9 décembre 2018
Economie
chute-des-exportations-hors-pétrole-au-troisième-trimestre-2018

Chute des exportations hors-pétrole au troisième trimestre 2018

Le troisième trimestre de l’année en cours, n’aura pas été favorable pour le Gabon, en matière d’exportations hors-pétrole. En effet, selon la Direction générale de l’économie, pour la première fois depuis...
Le 8 décembre 2018
Gouvernance
après-quatre-années-d’exécution-la-banque-mondiale-évalue-le-ppic-du-gabon

Après quatre années d’exécution, la Banque mondiale évalue le PPIC du Gabon

Approuvé en mars 2014, et mis en œuvre en 2015, par le gouvernement gabonais, avec le soutien de la Banque mondiale, le Projet de promotion de l’investissement et de la...