A Bali, les pays francophones à faibles revenus préoccupés par la mobilisation des ressources internes et la viabilité de la dette

A Bali, les pays francophones à faibles revenus préoccupés par la mobilisation des ressources internes et la viabilité de la dette
Tags:

() - En prélude à la tenue des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale prévues dès le 12 octobre prochain à New York, le réseau des ministres des Finances des pays francophones à faibles revenus, s’est retrouvé à Bali en Indonésie ce 11 octobre à l’effet d’examiner une meilleure stratégie de mobilisation des recettes fiscales et la viabilité de la dette de ces Etats.

Ceux-ci estiment qu’il est urgent d'accroître la mobilisation des ressources intérieures et les recettes fiscales au regard de leur stabilité et de leur prévisibilité. « Elles apportent des financements indispensables pour lutter contre la pauvreté et les inégalités qui freinent le développement durable.», peut-on lire dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre.

Aussi indiquent-ils, par-delà les efforts déjà entrepris pour améliorer les règles fiscales internationales et la coopération fiscale entre les pays, notamment en matière de  lutte contre toutes les formes d'évitement de l'impôt, les bailleurs de fonds doivent renforcer leur assistance aux pays francophones à faibles revenus dans les domaines de l'audit et du contrôle des grandes entreprises ; l'analyse et la rationalisation des dépenses fiscales ; la fiscalité du secteur extractif ; la préparation, la négociation et la révision des conventions fiscales. Toute chose qui permet de dégager des ressources fiscales substantielles susceptibles de contribuer à la constitution des richesses nationales.

S’agissant de l’endettement, le réseau des ministres a exprimé sa préoccupation face à l'accroissement rapide de la dette de certains pays francophones. Car, constatent-ils, près de la moitié des pays à faibles revenus se trouvent déjà en situation de dette non viable ou de risque de non viabilité.

C’est pourquoi une analyse commune, plus précise, des différents instruments et sources qui composent leur dette doit être menée, en vue d'identifier les mesures à prendre au niveau national et international. Ce qui permettra de financer leurs besoins de développement durable sans que cela ne conduise à de nouvelles situations de surendettement.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 octobre 2018
Gouvernance
la-cemac-se-réunit-à-ndjamena-le-25-octobre

La Cemac se réunit à Ndjamena le 25 octobre

En prélude à la tenue, à Ndjamena, la capitale tchadienne, d’un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac, le 25 octobre prochain, le président tchadien, Idriss Déby Itno, président...
Le 22 octobre 2018
Gouvernance
l’etat-gabonais-plafonne-le-montant-de-ses-émissions-des-titres-publics-à-148-milliards-fcfa-au-4e-trimestre-2018

L’Etat gabonais plafonne le montant de ses émissions des titres publics à 148 milliards FCFA au 4e trimestre 2018

Le calendrier des émissions des titres publiques par adjudication de l’Etat gabonais a été communiqué le 27 septembre dernier par le directeur général de la comptabilité publique et du Trésor,...
Le 22 octobre 2018
Social
la-fédération-internationale-dathlétisme-décerne-le-road-race-bronze-à-la-prochaine-édition-du-10-km-de-port-gentil

La Fédération internationale d'athlétisme décerne le Road Race Bronze à la prochaine édition du 10 km de Port-Gentil

Après deux éditions consécutives couronnées de succès, l’épreuve sportive du 10km de Port-Gentil vient d’être reconnue par la Fédération internationale d'athlétisme avec la remise de son « LABEL BRONZE IAAF » pour...
Le 19 octobre 2018
Gouvernance
la-banque-mondiale-appuie-le-gabon-pour-l’amélioration-de-sa-notation-dans-le-classement-doing-business

La Banque mondiale appuie le Gabon pour l’amélioration de sa notation dans le classement Doing Business

Le Gabon dont les dernières performances dans le classement Doing Business n’ont pas été très encourageantes, tient absolument à améliorer son cadre des affaires. C’est dans cette optique qu’une mission...