La Cemac engage un plaidoyer auprès du FMI pour le rapatriement des recettes d’exportation

La Cemac engage un plaidoyer auprès du FMI pour le rapatriement des recettes d’exportation

() - Une délégation mandatée par le président en exercice de la Cemac, Idriss Déby Itno, conduite par le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, et composée du ministre de l’Economie du Gabon, par ailleurs président de l'Union monétaire d’Afrique centrale, Jean Marie Ogandaga ou encore du gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli, a présenté la situation économique de la sous-région à la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde (photo), à Washington, le 10 décembre.

Lors des échanges, les représentants de la Communauté ont exprimé des préoccupations quant aux crises sécuritaires multiformes qui secouent la sous-région ainsi que le suivi des réformes entreprises dans le cadre des programmes conclus avec les pays de l’espace communautaire.

En plus de la mise en œuvre des politiques d'ajustement et des mesures contenues dans le Programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac), les émissaires du président de la Cemac ont indiqué qu’il faut une meilleure prise en compte de ces problématiques dans les revues de programmes entre le FMI et les Etats de la région.

Aussi ont-ils souhaité que le FMI continue de soutenir les économies de la Cemac, sachant que 2019 marquera la fin des programmes conclus avec le Cameroun, le Gabon, la Centrafrique et le Tchad. La Guinée équatoriale et le Congo étant encore en négociation avec le Fonds.

Pour ce qui concerne la fuite des capitaux et l’érosion des réserves de change dans la zone, ces deux questions qui conduisent à une spéculation accrue ne sont pas de nature, estime le président de la Commission de la Cemac, à encourager une reprise plus rapide. 

C’est pourquoi Daniel Ona Ondo a demandé à la directrice générale du FMI de relayer ce plaidoyer auprès des grandes entreprises qui opèrent en zone Cemac, afin que le rapatriement des recettes d’exportation contribue à sa juste part, à l'amélioration de la situation économique des Etats et au retour à l’équilibre budgétaire.

Pour Christine Lagarde, le Fonds continuera à soutenir et appuyer les Etats de la Communauté dans la poursuite de politiques budgétaires et monétaires efficaces pour le développement.

« Cette volonté de parvenir à une amélioration significative de la situation et à une sortie de crise, a insisté Mme Christine Lagarde, est la raison qui nous a convaincus lors de nos échanges avec les décideurs de la Cemac », explique-t-elle.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
le-fonds-vert-pour-le-climat-octroi-430-600-usd-à-la-caisse-de-dépôts-et-de-consignation-au-titre-des-subventions-du-gabon

Le Fonds vert pour le climat octroi 430 600 USD à la Caisse de dépôts et de consignation au titre des subventions du Gabon

Dans le cadre du programme d’activités relatif au Plan national d’adaptation (PNA), le Fonds vert pour le climat (GCF) vient de faire un virement de 430 600 USD (250 millions FCFA)...