Le Gabon à la recherche d’un label industriel

Le Gabon à la recherche d’un label industriel

() - La ministre  de l’Industrie et de l’Entrepreneuriat national, Carmen Ndaot (photo), a annoncé ce 11 juin à Libreville que le Gabon, malgré le début des opérations d’importations d’huile de palme par la filiale locale de la multinationale agroalimentaire, Olam Palm Gabon, le pays, du fait de certaines lenteurs et pesanteurs, était encore à la recherche d’un label industriel propre.

Une situation qui ne favorise pas l’essor de la filière agroalimentaire pourtant pourvoyeuse d’emplois, à travers les plantations du groupe Olam à Awala près de Kango à 80 kilomètres de Libreville, Mouila dans le sud du pays et Lambaréné dans le centre du pays.

« L’industrie agroalimentaire ne peut pas pour le moment être évoquée au Gabon […]; le Gabon n’a pas encore de label, mais les services du ministère travaillent dans ce sens, notamment la direction générale de  l’industrie, l’Agence gabonaise des normes, l’organisation gabonaise de la propriété intellectuelle pour avoir un label gabonais. Pour l’instant, le gouvernement fait dans  la promotion », indique la ministre.

D’après elle, l’impact de l’industrie dans l’économie nationale est aujourd’hui perceptible si l’on en juge par les performances réalisées par  les unités de transformation du bois dans la zone économique spéciale de Nkok où une soixantaine d’usines produisent et exportent du bois, le complexe métallurgique de Moanda, les usines de production d’huile de palme de Mouila et Kango.

« Il est déjà important de mettre une norme à nos produits », souligne-t-elle. Cela devrait permettre de générer davantage de croissance du PIB,  multiplier le volume des exportations en quantité et en qualité et assurer plus de création d’emplois.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 18 décembre 2018
Economie
la-cémac-révise-son-code-des-douanes

La Cémac révise son Code des douanes

Du 26 novembre au 07 décembre 2018, le Comité de suivi en charge de la relecture du Code des douanes aligné de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale...
Le 17 décembre 2018
Economie
la-dette-du-gabon-représente-près-de-5000-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La dette du Gabon représente près de 5000 milliards FCFA à fin septembre

823,7 milliards FCFA, c’est le montant de la progression de la dette du Gabon entre janvier et septembre 2018. Elle est ainsi partie de 4153,2 milliards FCFA en début d’exercice,...
Le 17 décembre 2018
Gouvernance
démarrage-officiel-du-projet-d’appui-à-la-création-d’un-organisme-de-bassins-transfrontaliers-ogooué-ntem-nyanga-et-komo

Démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers Ogooué, Ntem, Nyanga et Komo

Malabo, la capitale équato-guinéenne, vient d’abriter un atelier régional marquant le démarrage officiel du projet d’appui à la création d’un organisme de bassins transfrontaliers, Ogooué, Ntem, Nyanga, et Komo, ainsi...
Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...