Indignation suite aux prévisions pessimistes de Fitch Solutions Macro Research, sur les perspectives du Gabon

Indignation suite aux prévisions pessimistes de Fitch Solutions Macro Research, sur les perspectives du Gabon

() - La récente publication de Fitch Solutions Macro Research sur les perspectives politiques peu rassurantes du Gabon, liées notamment aux réductions de dépenses publiques, mais également au retard dans la tenue des élections législatives, n’aura pas du tout été du goût, de la Direction générale de la dette (DGD).

Ainsi, au lendemain de celle-ci, le responsable de cette administration en charge de la dette du pays, Hugues Mbadinga Madiya, a tenu à apporter des éclairages sur la qualité de l’analyse développée par Fitch Solutions Macro Research.

Tout en exprimant son indignation sur la base des faits cités plus hauts dans sa publication, et qui, selon Fitch Solutions Macro Research laisse entrevoir le risque de troubles dans le pays au cours des prochains mois, le Directeur général de la dette a rappeler que, «malgré tous les commentaires qu’elle a occasionnés, cette publication ne constitue aucunement une dégradation de la note du Gabon par l’agence de notation Fitch Ratings».

L’autre élément surprenant de cette publication, de la part d’une structure de cette nature, c’est la qualité des analyses effectuées sur la situation sociopolitique du pays, indique Hugues Mbadinga Madiya. Car, poursuit-il, «en doutant de la capacité des autorités gabonaises à organiser les élections législatives, alors même que les opérations électorales ont débuté et qu’un calendrier précis a été publié par les autorités compétentes, Fitch Solutions s'est lourdement fourvoyé, mettant dangereusement en jeu sa propre crédibilité mais aussi - il faut bien l’admettre - celle de Fitch Ratings qui en est le propriétaire».

Pour le Directeur général de la Dette, « Fitch Solutions Macro Research a franchi la frontière pourtant très étanche qui sépare les organes professionnels et indépendants reconnus mondialement, des nombreux organes, groupes de travail ou think tank, désormais spécialisés dans l’afropessimisme et les analyses déterministes sur le continent noir».

Stéphane Billé

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 17 juillet 2019
Economie
les-importations-plombent-l’industrie-gabonaise-de-fabrication-de-batteries

Les importations plombent l’industrie gabonaise de fabrication de batteries

Au terme des trois premiers mois de 2019, la nouvelle industrie de fabrication des batteries automobile au Gabon affiche une production de 238 unités, soit un recul de 3,3 % par...
Le 17 juillet 2019
Economie
le-secteur-non-pétrolier-devrait-être-le-moteur-de-la-croissance-de-la-cemac-en-2019

Le secteur non pétrolier devrait être le moteur de la croissance de la Cemac en 2019

La Direction générale de l’économie et de la politique fiscale (DGEPF) gabonaise fait des prévisions optimistes de l’économie de la zone Cemac. Selon la note de conjoncture publiée par cette administration,...
Le 17 juillet 2019
Economie
le-gabon-et-le-brésil-veulent-dynamiser-leurs-échanges-commerciaux

Le Gabon et le Brésil veulent dynamiser leurs échanges commerciaux

L’ambassadeur du Gabon au Brésil, Jacques Michel Moudoute-Bell, et le vice-président brésilien, Hamilton Mourâo, ont récemment eu un entretien à Brasilia, la capitale du Brésil. Les échanges entre les deux...
Le 17 juillet 2019
Economie
les-avoirs-extérieurs-nets-du-gabon-augmentent-de-47--au-premier-trimestre-2019

Les avoirs extérieurs nets du Gabon augmentent de 47 % au premier trimestre 2019

La situation déclinante des avoirs extérieurs nets du Gabon s’est nettement améliorée au premier trimestre 2019. Ceux-ci affichent une progression de 47 % et se situent à 543,2 milliards de FCFA. Une performance...