La CNSS revalorise les salaires de plus de 650 agents

La CNSS revalorise les salaires de plus de 650 agents

() - Le traitement salarial à minima de plusieurs agents en service à la direction générale de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) vient de connaître son épilogue.

Dans un contexte de baisse généralisée des salaires dans les administrations publiques et parapubliques du fait du redressement des finances publiques, cette structure étatique décide de revaloriser les salaires de certains employés jusqu’ici sous-payés.

Pour ce faire, une commission chargée de la régularisation des carrières a planché sur le sort de ces derniers, et est parvenue à la conclusion qu’il fallait reclasser 657 agents sur les 1 382 dossiers examinés. Ce qui correspond dans le détail à 275 personnels d’exécution, 306 agents de maîtrise et 76 cadres.

D’après le communiqué de la direction générale, ces reclassements coûteront plus de 27 millions Fcfa par mois en plus à l’institution dès notification des nouvelles situations administratives.

La direction générale a tenu à matérialiser avec diligence ces conclusions de la commission de la régularisation des carrières des agents de la CNSS afin que ces derniers commencent à en ressentir les effets.

Toutefois, cette mesure ne s’applique pas à tous les agents. D’après le communiqué, le surpoids financier de cette revalorisation entraîne l’exclusion du processus des agents appartenant au collège des cadres ayant moins de cinq ans d’ancienneté dans la catégorie et au sein de l’institution.

Ne pourront également pas prétendre au bénéfice desdits reclassements, les agents hors-catégorie, les nouveaux promus et tous ceux sur qui pèsent des mesures disciplinaires.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 24 janvier 2019
Gouvernance
julien-nkoghe-bekalé-prescrit-lefficacité-budgétaire-lexécution-des-projets-et-la-conduite-de-laction-collective-au-gouvernement

Julien Nkoghe Bekalé prescrit l'efficacité budgétaire, l'exécution des projets et la conduite de l'action collective au gouvernement

Comme il fallait s’y attendre, pour son tout premier conseil interministériel présidé ce 22 janvier 2019, le PM Julien Nkoghe Bekalé (photo) a décliné sa feuille de route au gouvernement. Outre...
Le 23 janvier 2019
Gouvernance
l’optimisation-de-la-gestion-des-investissements-publics-au-cœur-d’un-séminaire-interrégional-à-libreville

L’optimisation de la gestion des investissements publics au cœur d’un séminaire interrégional à Libreville

Les centres régionaux d’assistance technique du Fonds monétaire international pour l’Afrique centrale (Afritac centre) et de l’Ouest (Afritac Ouest), organisent conjointement un séminaire interrégional sur le thème « Optimiser la gestion...
Le 23 janvier 2019
Régulation
les-infrastructures-routières-constituent-la-priorité-du-nouveau-premier-ministre

Les infrastructures routières constituent la priorité du nouveau Premier ministre

Parce que la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays, Julien Nkoghe Bekale entend faire de celle-ci la priorité de son gouvernement. Aussi, a-t-il effectué une...
Le 23 janvier 2019
Economie
la-zone-de-nkok-veut-vendre-ses-produits-dans-le-marché-commun-cemac-ceeac

La zone de Nkok veut vendre ses produits dans le marché commun Cemac/CEEAC

Le président de la Commission de la Cemac, Daniel Ona Ondo, a organisé une séance de travail avec les opérateurs de la zone économique spéciale de Nkok sur les méthodes...