Club de Libreville : le directeur général de la dette explique

Club de Libreville : le directeur général de la dette explique

() - Ressuscité à la faveur de la décision du gouvernement de régler une partie de la dette due aux entreprises locales, le «Club de Libreville» permettra aux créanciers internes de l’Etat de bénéficier de remboursements immédiats et échelonnés sur la base de négociations et de concertations avec le gouvernement.

«Dans le cadre de ce programme avec les bailleurs, le Gouvernement s’est donné comme objectifs de restaurer la crédibilité interne et externe du pays à travers le règlement de la dette publique, mais aussi des actions fortes pour relancer l’économie nationale.», explique Hugues Mbadinga (photo), directeur général de la dette dans les colonnes du quotidien pro gouvernemental l’Union.

D’après lui, il est question à travers cette opération, de restaurer la crédibilité et la confiance de l’Etat et d’adresser un signal fort aux opérateurs économiques locaux sur les capacités du gouvernement à honorer ses engagements en dépit des difficultés qu’il traverse depuis quelques années.

«Les arriérés recensés dans le cadre du Club de Libreville sur la dette intérieure ont été estimés à hauteur de 400 milliards Fcfa, dont un montant de 310 milliards Fcfa sera pris en charge par l’opération.», précise le directeur général.

L’opération comprend deux phases dont la première permettra aux entreprises réunies au sein du Club de recevoir un premier paiement cash de 160 milliards Fcfa.

«Le reliquat, soit un montant de 150 milliards Fcfa, sera détenu au sein du Club sous forme de créances sur la durée de vie du Club. Pour cette deuxième tranche, chaque entreprise recevra un règlement à hauteur de sa participation au Club chaque fois que l’Etat procèdera au remboursement de l’échéance mensuelle arrêtée.», précise-t-il.

SeM

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 21 août 2018
Gouvernance
la-bdeac-fait-la-revue-de-son-portefeuille-de-projets-au-gabon

La BDEAC fait la revue de son portefeuille de projets au Gabon

Dans le cadre de la revue des projets financés par la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) au Gabon, son président, Fortunato Ofa Mbo Nchama, a devisé,...
Le 20 août 2018
Education
ali-bongo-annonce-une-réforme-de-l’éducation

Ali Bongo annonce une réforme de l’éducation

Lors de son adresse à la nation le 16 août 2018, le président de la République a indiqué que le système éducatif gabonais, du primaire au supérieur est sinistré. «Au Gabon,...
Le 20 août 2018
Régulation
le-gabon-poursuit-le-processus-de-modernisation-de-ses-procédures-douanières

Le Gabon poursuit le processus de modernisation de ses procédures douanières

Une mission d'assistance technique d’AFRITAC centre, conduite par Georges Claustres, expert en administration douanière du Fonds monétaire international (FMI), est attendue du 10 au 21 septembre 2018, à Libreville. L’objectif de...
Le 19 août 2018
Services publics
le-gabon-peaufine-les-préparatifs-de-la-7ème-semaine-africaine-de-leau

Le Gabon peaufine les préparatifs de la 7ème semaine africaine de l'eau

Le ministre de l’Eau et de l’Energie, Patrick Eyogo Edzang (photo), a reçu en audience, une délégation du Conseil des ministres africains chargés de l’Eau (AMCOW), le 14 août dernier. Cette...