Jean-Louis Chaussade rencontre Ali Bongo à New Delhi

Jean-Louis Chaussade rencontre Ali Bongo à New Delhi

() - Alors que le feuilleton judiciaire de la crise ouverte entre le groupe français Veolia et le Gabon va s’ouvrir d’ici peu à Paris, du fait de la rupture avant terme du contrat de concession du groupe français par les autorités, des entreprises étrangères ne cessent de frapper aux portes pour reprendre la gestion du service public de l’eau et de l’électricité dans le pays.

En marge du sommet de l’Alliance solaire internationale tenu à New Delhi en Inde, le président de la République a reçu en audience une délégation du groupe français Suez, conduite par son patron Jean-Louis Chaussade le 11 mars 2018.

Selon l’agence gabonaise de presse (AGP), cette rencontre qui s’est tenue loin des caméras, n’a pas donné lieu à un communiqué officiel comme il est de coutume. Mais des indiscrétions permettent de se rendre compte que la reprise des activités de Veolia au Gabon a figuré en bonne place de cet entretien qui a vu la participation du ministre de l’Eau et de l’énergie, Patrick Eyogo Edzang.

Mais, assure l’AGP, la multinationale française fait partie de la short-list des potentiels partenaires du gouvernement dans la gestion future de la production et de la distribution de l’eau potable au Gabon. Car, se souvient-on, le ministre de l’Eau et de l’énergie avait déclaré il y a une semaine que le gouvernement prioriserait le choix d’un partenaire «francophone» au bout de la période d’un an qu’il s’est fixé pour faire le point de la situation de l’entreprise.

Le groupe Suez, spécialisé dans l’électricité, le gaz, les services à l’énergie, l’eau ou encore la propreté, emploie 140 000 collaborateurs à travers le monde et se définit comme un expert des métiers de l’eau et des déchets depuis 160 ans, qui met sa capacité d’innovation au service d’une gestion performante et durable des ressources.

Au cours de l’exercice 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 15,8 milliards d’euros.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 19 septembre 2018
Gouvernance
initiative-d’adaptation-pour-l’afrique--ali-bongo-milite-pour-la-relance-du-mémorandum-de-paris

Initiative d’adaptation pour l’Afrique : Ali Bongo milite pour la relance du mémorandum de Paris

Sous l’égide du gouvernement gabonais, au nom du Comité des chefs d'Etat et de gouvernement africains sur les changements climatiques (CAHOSCC) et du Programme des Nations Unies pour le Développement...
Le 19 septembre 2018
Social
selon-le-pnud-le-gabon-accède-à-la-catégorie-des-pays-à-développement-humain-élevé

Selon le PNUD, le Gabon accède à la catégorie des pays à développement humain élevé

Le dernier classement du Programme des Nations unies sur l’Indice de développement humain (IDH) vient d’être publié. Le Gabon conserve son rang continental (7ème), mais recule d’une place à la...
Le 18 septembre 2018
Social
l’ambassade-de-france-près-le-gabon-finance-un-groupement-d’acteurs-non-étatiques-à-hauteur-de-15-millions-fcfa

L’ambassade de France près le Gabon finance un groupement d’acteurs non étatiques à hauteur de 15 millions FCFA

Dans le cadre de son programme « Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs » (PISCCA), le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France près le Gabon,...
Le 18 septembre 2018
Formation
le-gabon-préconise-un-plan-quinquennal-de-1250-milliards-fcfa-pour-réformer-le-système-éducatif-national

Le Gabon préconise un plan quinquennal de 1250 milliards FCFA pour réformer le système éducatif national

Après sensiblement deux semaines de travaux axés autour des thématiques : éducation, formation et emploi, les experts commis pour la task-force sur l’éducation, annoncée par le chef de l’Etat, Ali Bongo,...