Jean-Louis Chaussade rencontre Ali Bongo à New Delhi

Jean-Louis Chaussade rencontre Ali Bongo à New Delhi

() - Alors que le feuilleton judiciaire de la crise ouverte entre le groupe français Veolia et le Gabon va s’ouvrir d’ici peu à Paris, du fait de la rupture avant terme du contrat de concession du groupe français par les autorités, des entreprises étrangères ne cessent de frapper aux portes pour reprendre la gestion du service public de l’eau et de l’électricité dans le pays.

En marge du sommet de l’Alliance solaire internationale tenu à New Delhi en Inde, le président de la République a reçu en audience une délégation du groupe français Suez, conduite par son patron Jean-Louis Chaussade le 11 mars 2018.

Selon l’agence gabonaise de presse (AGP), cette rencontre qui s’est tenue loin des caméras, n’a pas donné lieu à un communiqué officiel comme il est de coutume. Mais des indiscrétions permettent de se rendre compte que la reprise des activités de Veolia au Gabon a figuré en bonne place de cet entretien qui a vu la participation du ministre de l’Eau et de l’énergie, Patrick Eyogo Edzang.

Mais, assure l’AGP, la multinationale française fait partie de la short-list des potentiels partenaires du gouvernement dans la gestion future de la production et de la distribution de l’eau potable au Gabon. Car, se souvient-on, le ministre de l’Eau et de l’énergie avait déclaré il y a une semaine que le gouvernement prioriserait le choix d’un partenaire «francophone» au bout de la période d’un an qu’il s’est fixé pour faire le point de la situation de l’entreprise.

Le groupe Suez, spécialisé dans l’électricité, le gaz, les services à l’énergie, l’eau ou encore la propreté, emploie 140 000 collaborateurs à travers le monde et se définit comme un expert des métiers de l’eau et des déchets depuis 160 ans, qui met sa capacité d’innovation au service d’une gestion performante et durable des ressources.

Au cours de l’exercice 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 15,8 milliards d’euros.

PcA

Facebook (copie)

ACTUALITES

Le 14 décembre 2018
Régulation
l’afritac-centre-renforce-les-capacités-des-superviseurs-bancaires-de-la-sous-région

L’AFRITAC Centre renforce les capacités des superviseurs bancaires de la sous-région

Sous l’égide d’AFRITAC Centre, Libreville, la capitale gabonaise, va servir de cadre à un séminaire régional dans le domaine de la régulation et de la supervision bancaires, du 07 au...
Le 14 décembre 2018
Economie
les-importations-de-denrées-alimentaires-en-baisse-sur-les-neuf-premiers-mois-de-l’année

Les importations de denrées alimentaires en baisse sur les neuf premiers mois de l’année

Jusqu’ici, le Gabon connaissait une croissance exponentielle des importations de denrées alimentaires. Le ministère de l’Economie note que sur les neuf premiers mois de l’année en cours, les importations de...
Le 14 décembre 2018
Gouvernance
la-cemac-discute-des-projets-intégrateurs-avec-la-banque-mondiale

La Cemac discute des projets intégrateurs avec la Banque mondiale

Après le directeur général du FMI, c’était au tour du vice-président de la Banque mondiale, Hafez Ghanem, d’accueillir la délégation de haut niveau de la Cemac, composée du président de...
Le 13 décembre 2018
Economie
la-facture-des-importations-gabonaises-s’élève-à-921-milliards-fcfa-à-fin-septembre

La facture des importations gabonaises s’élève à 921 milliards FCFA à fin septembre

La hausse des importations observée au deuxième trimestre de l’année en cours (24,5%), s’est poursuivie jusqu’au 30 septembre, atteignant 346,7 milliards FCFA soit une progression de 8,8%. Cette évolution est consécutive...